Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieLe repas de Noël 1916.

Le repas de Noël 1916.

Tu as aimé ce chapitre ?

32 commentaires

Lacurea

-

Il y a 2 mois

Ce facteur montre combien un soutien est là, d'un respect, une forme d'affection pour cette dame d'Emery. Quel moment de fin de lecture après toute cette débâcle et cette peur qui tenaille encore le ventre mais tu arrives à placer tant d'amour et de liens serrés entre ces personnes qui sont unies par une guerre. Comment te dire combien tu arrives à m'emporter chaque fois que mes yeux se posent sur tes lignes et combien je languis la suite même si ma vie a changé et que je viens plus tardivement que ceux qui te suivent encore et qui me laisse penser combien ce que je pense de toi est pensé de beaucoup parce que crois -moi à une époque où je lisais un peu ailleurs les fins de concours pour les autres c'est le désert alors que toi on est là, je vois un peu les mêmes noms, tu as un public c'est certain et c'est assuré que si fyctia est aveugle, tu as gagné une channe (je t'ai mis des expressions de chez moi et tu ne mettras pas nonante ans pour comprendre l'ami 😂) de popularité avec nous, moi certain👏🏼😁🤩💖

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Oui, je sais que j'ai beaucoup de chance de vous avoir, c'est la raison pour laquelle je m’étais juré cette fois ci que l'on m'y reprendrait pas, j'ai donc décidé d'éditer jusqu'au dernier chapitre.

Lacurea

-

Il y a 2 mois

Merci💝

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Oui, enfin tu dois le savoir, Fyctia nous interdisait d'éditer les dix derniers chapitres, mais c'est frustrant, moi je vous avais emmené à travers mon histoire vous m'aviez suivies et puis HOUPS! coupure d’électricité c'est comme un film tu sais on aime il est bouleversant, on attends la fin bien entendu et tout à coup coupure d'image, non mais franchement, c'est frustrant. Alors par contre pour "Elisabeth de Beaupond, la recluse" j'étais allé au delà du dernier jour du concours, j'ai continué pendant plusieurs semaines et il ne reste que cinq ou six chapitres à éditer.Les Anachorètes c'est plus important encre, je pense qu'il doit y avoir dix ou douze chapitres en moins sans compter que j'en ai beaucoup ajouté

chocotean

-

Il y a 2 mois

Mon Dieu, Jmng, cher auteur, tu nous régale. Aaaah je t'y vois bien debout devant la table en train de nous faire le film. Même que pour l'occasion je t'imagine en noir et blanc. J'entends les cigales qui chantent entre les lignes de ton message. Que du bonheur. Bon enfin, là, tu nous promènes dans ce si beau sud plein de virus en ce moment ce qui nous gâche un peu le soleil. Mais me diras-tu galinette, c'est que le soleil c'est dans le coeur. Et avec ton grand coeur et ton talent immense tu vas nous mener à petits chapitres finement ciselés sur le début de la fin de ton histoire. Vite, vite, je croise les doigts que ce soir de nouvelles lignes nous enchantent, nous fassent pleurer, ou réfléchir, mais que tu sois au rendez-vous. Amicalement

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Mais j'ai joué au théâtre, bien entendu en tant que comédien amateur dans une équipe du personnel d'une grande société de l'époque le rôle de Marius, mais ça, c'était avant, j'étais jeune et beau. Moi qui n'aime pas me faire remarquer, il en a fallu des efforts de la part de la responsable pour me convaincre. Le soucis c'est que j'ai l'accent provençal mais pas l'assent marseillais qui est plus prononcé, il avait fallu à l'époque que je m'inspire de mon papa, un véritable marseillais du cru celui-là pour reprendre la gestuelle, bien que papa était plutôt César que Marius. Cet homme se mettait en colère aussi rapidement q'une averse subite pour se calmer aussi vite, mais plus grand, après l'avoir craint lorsque j'étais petit, j'ai compris que cet homme m’engueulait parce qu'il avait peur pour moi, il avait un cœur grand comme une maison suffisamment confortable pour y loger toute sa famille. Ma mère me disait"éh laisse le ce jobastre, c'est une vrais soupe au lait, ne le contrarie pas chéri, tu verras après, il reviendra comme un sucre d'orge."Bon petit, tu me promet de pas y aller en cyclomoteur et de rentrer avant minuit? Eh oui pa, puisque je te le dis. Bon alors tu peux y aller, mais pas en cyclo que c'est dangereux et A.V.A.N.T MINUIT. Eh oui pa Eh bè heureusement que tu as dis au petit que lorsque c'est non , c'est non et que tu ne changeras pas d'avis, "un point c'est tout!" Non mais si le petit rentre avant minuit y a pas de raison eh! Tu vois je te l'ai dis Marcoucho, il faut pas le prendre de face mais à revers (Et ma mère de me faire le signe avec la main qui prend un virage) Je n'ai pas aimé mes parents, je les ai adoré. Avant-hier j'ai revu l'age ingrat avec Fernandel Gabin et Frank Fernandel. C'est la scène lorsqu’ils ont une discutions assez vive entre le père et le fils après le départ de Marie (Marie Dubois)Et que Frank Fernandel dis à son père qu'il en est à l'heure du bilan et de voir toute la peine de Fernandel, le père de se recevoir cette pointe au cœur.Et dans César quand César engueule son fils à l'heure des explications pour lui reprocher de ne pas avoir pris des nouvelles de lui."Eh qui te dis que je ne l'ai pas fais?" Je prenais de tes nouvelles par l’intermédiaire d'un ami qui passait au bar. Ah! Tu veux parler de cet homme qui m'observait, je l'appelais "le regardeur" Toute la gestuelle, le caractère, les mots de ce personnage me frappe en plein visage et en plein cœur tellement que ça respire mon père. Maître Panisse! Eh Maître Panisse, y a Chocotean au bar de la Marine et César il offre le champagne pour sa venue. Mais c'est ça crie le comme un fada, tu vas m'attirer tout le vieux port!😁😉 Je t'embrasse mon amie, à très bientôt alors hein?

chocotean

-

Il y a 2 mois

Bien cher Jmng,pour répondre à ta question plus bas, je recopie ici, ce que j'avais écrit plus bas, car je ne sais pas si tu le verras! Etant comme toi, d'un âge vénérable, je connais mes classiques et cette chère Fanny nous fait des coquineries avec ce chenapan de Marius bien entendu. aah le doux accent de Marseille avec la douceur du temps d'antan qu'on ne retrouve pas dans la version ultérieure. Du grand, du beau, de l'authentique .... comme ce que tu écris! Je te narrerais bien, moi aussi une belle histoire marseillaise qu'on m'a racontée hier et qui définit parfaitement la belle couleur et le caractère si pétillant des marseillais, mais je m'égare et nous sommes à la veille de noel, il y a longtemps. Si longtemps. J'ai relu ton chapitre encore, et je me dis que la prochaine fois que je traverse le grand cimetière marseillais, je ferai une petite halte sur ces tombes aux photos passées, car grâce à toi, je ne pourrai plus jamais les regarder comme avant. Merci cher Jmng, de nous partager tous ces merveilleux moments

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Oh quelle jolie surprise que nous fais là Chocotean! Eh Marius, Honorine, venez-voir qui est là! Panisse eh Panisse! Mais laisse donc tes amarres et tes voiles, mais non je ne suis plus fâché avec toi, allez viens donc boire un petit pastis bien frais avec nous. Mais oui je sais hier je te reprochais de fabriquer des voiles pour qu'ils emportent les enfants des autres vers le large, mais j'étais en colère vieille carne, aujourd'hui nous n'avons aucune raison de nous disputer, il y a Chocotean qui est venue nous rendre visite. Marius, eh Marius mon petit si Picon passe tu lui commanderas cinq casiers de dix bouteilles, tu as compris? Eh oui Père, je ne suis pas un imbécile, si le camion de Picon passe je lui commanderai dix casiers de cinq bouteilles, c'est facile hein! Mais c'est pas possible d'avoir un enfant aussi bête, si le camion de , si...non écoute si le camion de Picon passe, tu ne commanderas rien, je téléphonerai demain. Mon pauvre petit quand on fera danser les couillons, tu seras pas à l'orchestre vaille.Bon Chocotean que prendrez-vous? En ce moment dans notre bar de la Marine, le temps est resté figé, mais si vous en sortez, vous serez déçus, tout le monde porte ce satané masque qu'on nous direz des guignols, mais coquin de saur nous ne sommes pas au carnaval tout de même. On peut sortir sans se faire casser les pieds à chaque mètre!On a pas 80 ans! Eh mais papa tu peux aller promener avec Chocotean c'est naturel. Voila c'est mon fils qui le dit, c'est naturel, tiens Chocotean allons promener au vieux port naturellement😉😊

HaliBerrah

-

Il y a 2 mois

Un Noël pour réunir et Martha est vraiment une grande dame, elle réunit tout le monde même Valantine et cette assiette pour prier que son mari reviennent, grosse larme à l'oeil pour moi😥Eh bien sûr cette émotion pour Bartoli et Bonaventure, il ne pouvait en être autrement👨🏼‍🦰👨🏼deux compagnons d'armes, des frères. Je vois aussi que la douce Eva restera près de ceux qui l'ont accueillis et cela me semble normal, elle est avec Raoul cette histoire, la trame de quelques lettres sur un cahier qui les a un jour réuni.📖Quelle écriture pleine de la pensée d'humains dans une tourmente, tu es vraiment fort pour chavirer la tête et me tenir toujours en attente de te suivre. Comme promis je suis revenue 😝Q'est-ce-que je peux ajouter ? Je veux la suite😊🧐Bon ! C'est quand que ça arrive ? Je suis en pôle position, j'attends😂Bonne fin de journée à toi, je te dis à bientôt alors !!!!😊Merci pour tes réponses à mes commentaires j'aime beaucoup les lire et y répondre en plus 🤗

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Oui, mais prends soin de toi, ne fais plus d'efforts, le repos, le repos et encore le repos😉😶. et je t'envois la suite. Pas de repos, pas de suites.😣🙄