Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieLa médaille de Valantine.

La médaille de Valantine.

Tu as aimé ce chapitre ?

24 commentaires

Lacurea

-

Il y a 2 mois

Pour une fois que je rentre tôt et que je ferme pas les bureaux je reprends avec cette médaille mais que c'est beau, tout le long je criais oh non, oh mon dieu !!! et à la fin comme une guimauve même si le danger est tout autour, j'ai une flèche qui m'a transpercée. Claret Potin Chauvel t'en parles moins mais ils sont là de la première près de lui et tellement émouvant aussi de cette force de vivre et de soutien derrière Raoul.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Que ça me fait plaisir de t'avoir un peu entre quelques lignes, eh oui, c'est la tragédie d'hommes perdus dans le courant de l'histoire

HaliBerrah

-

Il y a 2 mois

Sa fierté ou plutôt son manque d'envie d'inquiéter son ami pour qu'il puisse s'en aller sans se retourner et ce piano auquel il s'attache pour garder le lien avec lui, quel homme, décidemment je m'en sens un peu proche sur cette façon de cacher pour rendre le choix plus doux. ils sont sortis, il est resté. Moi ça me touche beaucoup tout ça. Pour te répondre le tounicoti-tournicota avec le père pivoine et azalée oui je connais ma mère me les a montrés petites.😂

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Oui, il y a chez certains hommes un côté chevaleresque si je puis dire. Ceux qui s’inquiètent pour les autres avant de se préoccuper d'eux même. Pour la suite, je ne suis pas étonné, que tu connaisses, ta maman t'a ouverte grandes les portes de la culture. Dans mes pérégrinations existentielles, j'ai rencontré un jour, il y a de cela une quinzaine d'année, un jeune homme qui faisait partie de l'équipe qui préparait en images virtuelles le manège enchanté qui sortit effectivement quelques mois plus tard au cinéma. Tu imagine, moi qui le voyait en image par image une autre technique antédiluvienne.

Groot Gross

-

Il y a 2 mois

Si je me souviens bien ils étaient à 1000 mètres du centre où était ses hommes et entre les batail sur les talus les tirs c'est un paysage d'apocalypse. Et je vois le regard de cet homme soulagé il laisse partir et décide de retourner en arrière mais les boches arrivent, ça barde bordel ! Ca c'est le super kiff pour moi dans ma tête on dirait un diaporama vivant.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Bonjour mon copain, oui, c’était mon soucis principal de décrire au plus prés possible de la réalité ce qui se dessinait dans mon esprit, car comment se déroule le cheminement d'une histoire que j'écris, mon imagination "prolifique"🙄😁qui produit les images et l'ambiance des scènes, je dois ensuite trouver les mots et les phrases au mieux pour traduire ce qui se déroule dans cet esprit jmng, écrire mais réécrire, pour formuler au mieux ce que "je vis" en quelque sorte si je puis dire et c'est là précisément qu'est mon plaisir, je vois l'écriture comme si j'avais un bloc de terre glaise que je façonnerais patiemment pour améliorer à la forme de ce à quoi je souhaitait parvenir. Et encore, si tu savais, j'ai revu et compléter "Les Anachorètes" dont l'histoire s'est étoffé, plus inintéressante, d'ailleurs le titre a changé, ça s'intitule "A la découverte des Anachorètes" Des êtres qui créaient les réalités d'existence jonglant avec la temporalité et les dimensions d'existence. Monde de paradoxe, à la fois fruit de création de l'inconscience de l'esprit humain et Monde où les humains les plus pourris se retrouvent après leur mort physique ou lors de rêves forts pour expirer leurs actes.

Groot Gross

-

Il y a 2 mois

Après avoir lu ta suite je regarde tes réponses, mais putain je me languis j't'jure de voir suite anachorètes parce que celui-là c'est mon grand coup de cœur, même si je dois te le dire j'aime tout ce que tu écris et si je ne reconnaissais pas ton écriture les histoires sont si différentes que l'on pourrait croire à trois auteurs différents. t'es un génie mon pote.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

C'est un très gentil compliment et ça me touche beaucoup ce que tu écris. En ce moment je suis entrain d'écrire la suite des Anachorètes qui en fait ne sera pas vraiment une suite, on entrevoira certains personnages mais ce sera pire, je l'ai écrit dernièrement sur une de mes réponses je crois à Crispiejoli , j'ai expliqué la texture du nouveau texte, c'est envoûtant, lourd et angoissant.Pour celui que tu as connu, il a été complété par des nouveaux chapitres,, il est plus consistant, plus épais de consistance.

lemondenetuepas

-

Il y a 2 mois

J'imagine cette course, la trentaine d'hommes qui restent et ce sentiment de fin qui donnent à la médaille à ce qu'il lit, à ses pensées vers sa femme une échappée vers un ailleurs qu'il ne connaîtra probablement pas. Mon matin démarre avec toi, je bosse pas donc en avant détente et mon plaisir de voir les bons cartons qui vont se faire dans les ennemis et ceux qui vont s'en sortir car rien est joué.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 2 mois

Oui tu as raison, durepos en te détendant avec cette lecture que tu connais bien.