Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieUn aller pour Vermandovillers.

Un aller pour Vermandovillers.

Tu as aimé ce chapitre ?

31 commentaires

chocotean

-

Il y a 3 mois

N'oublie pas de fournir les kleenex avec tes livres. Je ne sais pas si j'aime ou si je déteste la facilité que tu as de nous faire pleurer lorsqu'on ne s'y attend pas

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Pardonne-moi, je ne le fais pas exprès, c'est juste ce que je ressent lorsque je parle des hommes.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Jacquot. Erreur d'écriture.🙄

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Général Jacquot

HaliBerrah

-

Il y a 3 mois

"Ding Ding"🎶🔔🎵🔔moi je suis prête maintenant que la famille est réuni, que les Laplaine se sont réconciliés avec leur fille, comme de bien entendu😁tu vas me replonger dans une suite, mais qu'est ce que ça va pleurer dans la chaumière et Martha qui lui fait un chantage, pas beaaauuuuu 🙄😋 En fait ce pauvre commandant il va devoir partir avec le poids de leur larme, j'ai dit ce matin deux mots, non un à ma mère et elle m'a parlé deux heures, elle m'a épuisée, tu veux savoir le mot "Vermandovillers", oh pauvre de moi🤣Je crois que je vais plus ouvrir la bouche sur ton texte, merde ! je ne peux pas c'est elle qui me demande maintenant où j'en suis de ma lecture🤔😵Tu crois que si je ne lui parle que des galipettes de Raoul et Valantine elle va s'arrêter ?😅J'ai bien peur que non😫peut être même qu'elle va insister !!!!😱Je me marre en t'écrivant cela😂Bon appétit l'ami, j'entends mon père siffler, c'est l'appel des troupes, t'as vu je change pas entre ton texte et ma casa🤣😂Dimanche savoureux à toi puisque c'est déjà l'heure du repas😎🤩😛

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Comme disait l'autre, ON EST PAS DANS LA MERDEEE!!!😲☹😖 Quelle idée de lui parler de tes lectures, tu ne peux pas faire plus simple, je ne sais pas moi? Tiens, oui, lire du Simenon par exemple, c'est bien "Simenon" quelle idée de te farcir un roman sur fond historique, et encore, j'en met le moins possible, parce que dans la caboche du JMNG c'est une véritable bibliothèque, sans compter que l'année dernière avant de commencer cette histoire, je me suis déplacé à Verdun puis à Peronne, tu imagines le mec, un malade, et en plus j'ai dû "traîner" ma compagne, une femme, mais je me suis abstenu les années précédentes lors de ma visite de mémoire des camps d'Auschwitz et de Dachau. Sait pas pourquoi, n'a pas voulu me suivre alors que d'habitude, pour musées , me suis sans discuter! On avait visité une exposition de robes des XVIIIé et XIXé siècle et elle avait aimée. Va comprendre, les femmes sont mystérieuses. 😁😂😊🙄mouai, bon appetit moi c'est ma compagne qui me siffle. Les invités et JMNG à table. ???

HaliBerrah

-

Il y a 3 mois

🤣😂😛Tu serais pas pire que ma mère pas hasard ?🤣😂😁

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Mais ta mère est une excellente maman, elle est comme un des gardiens du souvenir, tu sais? Ça s'appelle l'histoire des hommes.Une sorte de bibliothèque vivante, riche en savoirs, un puit sans fonds de connaissances, là pour témoigner de ce que la plus part d'entres nous avons oubliés. Bon sang que j'aurais aimé avoir une maman intéressante comme cela. Je l'aurai assaillie de questions, bombardé de demandes pour qu'elle m’emmène dans les musées, les cites historiques. Je lui aurais demandé quels sont les livres que je dois lire, et blablablabla, je l'aurai soûlée. Non, c'est super Bérénice, et en plus avec un prénom comme celui là qui sens l'intelligence, tu ne peux pas, tu n'as pas le droit de fuir, je dirai de te soustraire à la connaissance🤩🤨😛Tu ne peux pas, tu es couillonnée, condamnée a être à la hauteur et puis franchement, tu ne te sens pas flattée lorsque tu échange avec une personne comme moi qui te parle de choses où tu ne te sens pas larguée.🙄😲Parce que moi, tu m'épates, et crois-moi, "aujourd'hui de ma vie", il en faut pour m’épater.Non, c'est un bel héritage qu'elle te donne et que tu reçois, prend tout ce qu'elle te dis, égoïstement que pour toi.

jill

-

Il y a 3 mois

Une autre partie de sa vie s'ouvre, il va laisser derrière lui des femmes éplorées mais sa conscience est là, il semblerait que seule Valantine le comprenne mais ça peut se comprendre. Il va se retrouver sous les feux et un challenge est là sauver ses hommes. J'attends de voir comment tu vas gérer cette situation et ce qu'il va se passer là où il vit car ses copains du dimanche ont paru bousculés par la situation. Même s'ils ne le rejoignent pas il y aura des interactions et peut-être continueront-ils les dimanches, de toute façon il y a les fiançailles de Bartoli et Eglantine à venir.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Oui, tu as raison, mais tu vas voir, tu vas aimer, enfin j’espère, moi, je l'ai écris avec mes tripes et mon cœur, pour montrer que les gens, ne sont pas complètement mauvais ou bons mais qu'ils réagissent par leur propre sensibilité sur le moment puis après réflexion. J'ai voulu raconter ce qu'un homme peut ressentir lorsque tout fou le camp autour de lui et que personne ne peut ou ne veut le comprendre, cette solitude qu'il vit et qu'il doit subir, tiraillé entre son devoir et ses sentiments à l'égard des personnes pour lesquelles il a beaucoup d'amour et d'affection. En cela tout lui coûte,et dans un sens comme dans l'autre cela lui aurait coûté de toute façon.Paradoxalement ce n'est pas sa femme d'age mur qui le soutient mais une jeune femme, qui est devenue sa maîtresse qui l'accepte et le rassure au moment de son départ.J'ai tiré ce chapitre de l'histoire de ma propre expérience de vie, où l'on est confronté à une décision qu'il falloir prendre quelque soit le prix à payer, prix qu'il faut payer quand même quelque soit la décision que l'on doit prendre. Dans la vie, il y a toujours un prix à payer à la décision que l'on a prise, c'est ainsi. On n'y perd des plumes, mais en même temps avec le temps qui passe, lorsque l'on a une meilleure perspective grâce à la distance des années, on comprends mieux nos propres choix, et on vit mieux.