Jean-Marc-Nicolas.GLe reclusoir d’Élisabeth de Beaupond. (La pénitente.)Hors-SérieRetour à la maison. 2

Retour à la maison. 2

Tu as aimé ce chapitre ?

144

132

15

15 commentaires

CamiYell

-

Il y a 3 mois

Oh j'aime le passage avec le miroir où elle le traverse pour aller de leur côté ! C'est flippant que l'autre monde celui où il y a mort et désolation elle voit son reflet ! 😰

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Oui, le reflet de son ame..

soleille

-

Il y a 4 mois

Après plus d'un mois d'absence sur Fyctia je reviens en bonne lectrice voir ce qui se passe et après un tour d'horizon pour, il est vrai, chercher des auteurs suivis sur précédents concours, je tombe sur toi, toujours le même style qui m'envoûte, le choix d'une sorcière assez atypique mais d'une certaine grâce, il est certain que ce qu'elle a vécu est terrible mais tu as cette douceur pour impliquer de grands moments de douceur. J'ai pris un grand plaisir à te lire à nouveau et je finis sur ces enfants qu'elle entend cela va certainement la toucher avec ces frères et sœurs qu'elle porte en elle, je verrai la suite.

Bellum

-

Il y a 4 mois

Mon message parti avant ma suite, je fais second message obligation;je me dis que ce qu'elle va voir et vivre ne peut pas la laisser dans un tel état, comment va t'elle poursuivre ce qu'elle vit dans cette peur qui lui colle à la peau et aussi ce côté furie on dirait un dédoublement de personnalité, mais ce n'est pas ça, pourtant elle a un côté si beau, je hais tout ce qu'elle hait et elle ne juge pas les innocents à son martyre alors je ne peux que m'attacher à elle et son histoire.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

Oui en filigrane je dénonce la mesquinerie des gens autant chez le petit peuple que chez la Noblesse,que veux tu la connerie est internationale. Cette fille a tout perdue, tout, son monde s'est évaporé en quelque sorte. Et je ne peux imaginer la souffrance que cela peut générer chez un être humain

Bellum

-

Il y a 4 mois

La pauvre être obligée de ramper...quelle horreur ce qu'elle a vécu !

IrisL

-

Il y a 4 mois

Ce n'est pas sans difficulté que j'ai réussi à te lire n'en pouvant plus d'attendre depuis la réception du premier mail annonçant ton histoire et j'arrive hier soir sur ton histoire que j'ai fini ce matin par ce chapitre et quel effet, j'aime cet écrit qui a encore plus de cœur et d'âme que le précédent et donc forcément m'emporte aux premières lignes, tu as choisi une sorcière un peu en décalage, sans baguette, ni potion mais menée par un tourment et cela est une bonne idée, après tout les sorcières sont souvent laide, sur un balai a vouloir du mal dans la carricature et toi tu la rends belle en réalité avec du cœur et laide sous certaines visions des êtres qui finalement sont laids sous leurs apparences et leurs actes. Je prends fin dans ma lecture en gardant en mémoire sur cette angoisse de ne pas voir son reflet et l'idée ingénieuse de l'autre versant du miroir, sans compter ses enfants qui rentrent...J'attends ta suite.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

Bonjour IrisL heureux de t'avoir parmi nous, c'est mon retour de l'exil, d'un court exil, j'étais retenus par les Anachorètes. Pour ton analyse, elle est subtile très fine je te l'accorde . Pour la suite c'est une dérive, une perdition mais en même temps un retour vers l'expiation. Elle est comme beaucoup d'entre nous, un être paradoxal. Et oui elle apparaît a l'image de la nature de ceux qui la regarde. Très belle intuition mais normalement cela doit apparaître que quelques chapitres plus loin. Je suis très surpris .Tu ressens bien l'histoire et son écrivain.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

A Amandelatte77, Ce que je voulais écrire, c'est que de bon matin ,encore tout endormie a cause nono à trois heure du matin Perturbé par mademoiselle Elisabeth,j'éclate de rire ,c'est mignon tout plein. Pour te continuer,figure toi, que j'ai l'équivalent de onze chapitres d'avance, bon le temps de les corriger ,de les restructurer et puis ils sont prés à êtres envoyés ce qui m'assure une petite longueur d'avance sur vous tous dans la suite de l'histoire. Mais tu sais comme moi, que par la suite cela dépend juste des votes, bien que je dois avouer, vous êtes vachement réactifs,vous autres, la génération des Anachorètes. Hihihi

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 4 mois

Parce que même si j’écris cette histoire pour tout le monde, dans un certain sens je l’écris pour toi,pour des personnes comme toi,comme moi dont la sensibilité va sonder au plus profond des êtres ce qu'ils sont. Si tu n'existais pas ,si les personnes comme toi n'existaient pas, alors je n'existerais pas comme je suis et cette histoire n'aurait aucun sens car appréciée de personne. Nous formons une sorte d’êtres humains ,un genre de caste, qui nous unis par des points en commun dont l'un d'entre eux étant la lecture,la lecture de ces mondes que seuls nous, puissions capter et comprendre. Alors merci de m'accompagner dans mes écrits et dans une partie de ma vie car mes écrits sont une partie de mon existence,faite de tourments, de questionnements, de doutes, et de présences de ces mondes qui m'habitent et que parfois j'habite lorsque je me laisse doucement glisser en eux. Merci de revenir vers moi ce qui me permet comme je l'ai dit à l'un de nos compagnons de lecture de nous sentir moins seul.