Sébastien DIDIERJe ne t'oublie pasThrillerChapitre 25

Chapitre 25

Tu as aimé ce chapitre ?

7 commentaires

SFANS

-

Il y a 4 ans

Mention spéciale pour le 4eme paragraphe avec la mélancolie les mots s'enchaînent admirablement. Ce monde est attérant par moment tu ne dois pas être loin de la vérité ce qui donne au récit de la profondeur. Pour finir ce chapitre particulièrement à su me toucher. Sincerement il est tout en douceur malgré la noirceur de cet environnement malsain. Bravo...

SpencerHolmes

-

Il y a 4 ans

Beaucoup beaucoup de choses à retenir dans ce chapitre. Je l'ai lu plusieurs fois pour bien tout assimiler

Sébastien DIDIER

-

Il y a 4 ans

Et bien merci beaucoup pour cette belle analyse ! ;)

Franca924

-

Il y a 4 ans

C'est vraiment un très beau chapitre, un des plus beaux; je l'ai relu plusieurs fois; avec un style qui est devenu le tien, et que l'on reconnaît tout de suite ; ainsi, j'aime beaucoup ces sortes de réflexions qui ressemblent à des aphorismes et dont on a l'impression qu'on aurait pu les penser ou les écrire soi-même, comme " Mais à s'asseoir à la table de la mélancolie, on finissait toujours par apprécier sa compagnie" et aussi "Il avait eu beau enterrer son passé à grands coups de pelle dans le cimetière de sa mémoire.." C'est presque de la poésie ! Et, ce qui est très intéressant, c'est que ces belles formules qu'on croirait ciselées, côtoient une langue plus rude, plus âpre, celle de certains personnages, et, en l'occurrence ici, Lombardier, dont tu as réussi à construire un portrait, depuis plusieurs chapitres, qui nous le rend quasiment réel, proche. Bravo !!!

Sébastien DIDIER

-

Il y a 4 ans

Merci !

LikeAMartian

-

Il y a 4 ans

Quel chapitre... Un côté émouvant aussi :) !