Gottesmann Pascal Bien sous tout rapport Arrêtés par les gendarmes

Arrêtés par les gendarmes

Tu as aimé ce chapitre ?

76

76 commentaires

Nicole Pastor

-

Il y a 9 mois

Ça commence fort. Encore un livre que je mets de côté pour plus tard j'aurai plus de temps parce que là je suis aussi sur mes chapitres à terminer. Je suis vraiment pas déçue par le style ni par l'écriture. À très bientôt, Nicole.

Gottesmann Pascal

-

Il y a 9 mois

Merci Nicole, heureux que mon début t'ai plu. Effectivement on aimerait avoir un temps illimité pour lire et écrire.

Jane Moody

-

Il y a 9 mois

Je rajoute un détail oublié : la procédure quand ils arrêtent les gens qui ne devraient pas conduire, c'est aussi de prendre les empreintes et de faire des photos (pied, face, profil et tatouages).

Jane Moody

-

Il y a 9 mois

J'ai enfin le temps de venir te lire, et tenter d'aider comme je peux. :) Quelques petits soucis dans ce début. Il faudrait que tu expliques le contexte (n'oublions pas que les lecteurs, qui peuvent être de n'importe quelle époque et pays, ne savent pas ce que tu sais), la pandémie, le confinement qui n'autorise pas les véhicules à circuler en pleine nuit, ce qui explique pourquoi ils ont arrêté le véhicule (parce que sinon c'est bizarre). Il n'est pas logique que le gendarme la prenne pour son père, il n'a aucune idée de qui est le possesseur d'un véhicule quand il l'arrête, ni de qui le conduit. Il ne peut pas non plus savoir quel âge elle a avant d'avoir vu ses papiers, et il ne sait pas pourquoi elle circule (elle pourrait avoir un souci et se rendre à l'hopital par exemple, ce qui était autorisé). Même en voyant sa CI, il ne sait pas si elle a le droit de conduire ou pas, elle pourrait avoir la conduite accompagnée et donc être dans les clous avec sa mère à côté. Les gendarmes font d'abord sortir les personnes du véhicule, ensuite ils demandent leurs papiers et les font souffler, c'est la procédure. Donc il doit faire tout ça, avant de décider de les emmener au poste (là encore, la procédure c'est plutôt de faire rentrer les gens chez eux et de leur donner une convocation pour un autre jour, c'était particulièrement vrai durant le confinement à cause des mesures sanitaires), mais vu l'état de la mère, ce que les gendarmes auraient fait, c'est les conduire à l'hopital et appeler le père pour qu'il les récupère (en confinement il aurait fallut qu'il attende le matin et récupère une autorisation auprès de la police locale), peu importe qu'il ait frappé la mère, ils rendent les enfants à l'adulte en état et qui est encore au domicile. Renseigne toi bien sur les procédures, sinon l'histoire n'est pas crédible. Attention aussi aux dialogues, cet échange entre le flic et la fille n'est pas du tout réaliste, les propos, les termes employés... ça sonne faux. Pour l'écriture en elle-même, tu fais des phrases un peu trop longues parfois. ;)

Gottesmann Pascal

-

Il y a 9 mois

Merci pour tous tes retours particulièrement bienvenus. Effectivement je connais le contexte mais les lecteurs ne le connaissent pas forcément.

Jane Moody

-

Il y a 9 mois

Attention, aucune fille de seize ans ne parlerait comme ça, surtout après un traumatisme et une fuite. Il faut se mettre dans sa peau et lui créer une personnalité de son âge. Là on dirait les propos d'une femme de cinquante ans.

stéphanie LAGALLE

-

Il y a 9 mois

Coup de pouce

Lullolaby

-

Il y a 10 mois

Vache, je promets rien, mais ça va être compliqué de lire là :(

Gottesmann Pascal

-

Il y a 10 mois

Je traité de sujets durs dans cette histoire.

Mira Perry

-

Il y a 10 mois

Et comme je le craignais, ça commence fort. On aurait eu affaire au massacre du mari, j'aurais sûrement pu continuer, mais là j'avoue que j'ai du mal...