DMDOUn diamant dans une boîte à chaussuresRoman de l'étéSa main dans mes cheveux

Sa main dans mes cheveux

Tu as aimé ce chapitre ?

27 commentaires

Marie19300

-

Il y a 8 mois

instants après instants, on vit chaque émotion et chaque rebondissement avec une telle facilité! c'est vraiment plaisant

Karen | Fyctia

-

Il y a 8 mois

Bonjour DMDO ! Je viens de lire les premiers chapitres de ton histoire et te faire un retour sur ces derniers. ☺

Karen | Fyctia

-

Il y a 8 mois

# Ton histoire entre très bien dans le thème du concours. Tu parviens à mêler émotion et humour dans un bon dosage qui correspond aux attentes du jury. Ton personnage principal est attachant, original et possède une personnalité propre qui se ressent dans la narration et permet de créer un lien avec ton lecteur. En effet, Lucie es attachante, tant par ses qualités que ses défauts. Elle semble néanmoins parfois trop immature pour une trentenaire, attention à bien doser ce trait de sa personnalité pour rester crédible.

Karen | Fyctia

-

Il y a 8 mois

# Tu trouve réellement ton rythme au chapitre 6, où ton récit devient plus entrainant car tu sors de la narration et de la présentation du contexte de ton récit. Même si l’installation de la situation initiale est nécessaire et que le rythme est plutôt bien dosé, tu présentes beaucoup d’éléments sur cinq chapitres pour peu d’actions. Toutes les informations ne sont peut-être pas utiles au lecteur dès le début du récit, et tu peux te permettre de disséminer quelques informations plus tard pour lancer le lecteur dans l’histoire plus rapidement.

Karen | Fyctia

-

Il y a 8 mois

# Bien que la lecture soit agréable, ton nœud d’intrigue n’est pas encore assez présent pour suivre le lecteur tout au long de tes chapitres. Tes intrigues secondaires prennent parfois le pas sur le centre de l’histoire et donc le « Catherine Project » dont le lecteur attend de suivre l’avancement. En l’occurrence, les passages où Lucie est avec ses deux amis se ressentent comme plus faibles car moins importants pour l’intrigue. Dans ce sens, méfie-toi des scènes inutiles et donc trop largement développées dans le récit. Par exemple, celle de l’essayage de chaussure avec Justin, même si elle permet d’introduire un nouveau personnage et de présenter le travail de Lucie, s’étale trop et s’éloigne de l’intrigue principale, pour une situation qui n’apporte que peu d’évolution et pourrait être résumée en quelques paragraphes. De même, sa discussion avec Justin et Stéphanie sur l’avancement du Catherine Project provoque un effet de redondance, car le lecteur connaît déjà ces éléments, et Lucie n’évolue pas psychologiquement après cet échange. Il est certes intéressant de voir Lucie dans son quotidien, et avec ses amies, mais si la scène ne possède pas de ressort comique comme avec M. Vandenbroucke, ou ne permet pas d’avancer dans l’intrigue, elle risque de surcharger la lecture.

Karen | Fyctia

-

Il y a 8 mois

# Concernant ta plume, elle est fluide et agréable à lire. Tu parviens à utiliser l’humour sans en faire trop et alourdir le récit. Ta narration et tes dialogues permettent une bonne identification des personnages.

Karen | Fyctia

-

Il y a 8 mois

J’espère que ces remarques pourront t’aider dans la perspective d’une réécriture. Je te souhaite bon courage pour la suite du concours. Karen, équipe Fyctia.

DMDO

-

Il y a 8 mois

Bonjour Karen, merci pour ce retour très constructif, il va beaucoup m'aider pour retravailler (et finir...) mon texte. Je me suis aussi rendu compte de certains défauts que vous pointez, donc ça confirme mon intuition de répartir autrement certaines informations ! Il y a encore beaucoup de boulot pour un délai très court, je vais essayer de m'accrocher !!!

Cordelou

-

Il y a 10 mois

Très beau chapitre rempli d'émotions. Par contre je deviens parano je me dis que la mère et la coiffeuse étaient de mèche ( oui oui j'ai un humour de m....) pour que lucie perde ses cheveux roses.

Kroq51

-

Il y a 10 mois

Bingo la coiffeuse l'a massacrée. Je poursuis ma lecture. Les chapitres se dévorent un par un tant le récit est fluide, drôle et dynamique je ne veux pas en voir le bout