cedemro Neige éternelle 28-Âme pour âme

28-Âme pour âme

Tu as aimé ce chapitre ?

16

16 commentaires

clecle

-

Il y a 2 ans

*erre

Emmy Jolly

-

Il y a 2 ans

C'est trop tragique tragique tragique c'est pas possible que ça se termine bien😭 s'il vend son âme et qu'elle récupère la sienne non non non bon j'arrête mes lamentations et continue un peu ma lecture

cedemro

-

Il y a 2 ans

Si cela peut te rassurer, je n'écris pas de tragédies grecques... Peut-il y avoir un chemin vers la rédemption dans cette histoire ? 🤔

Nast

-

Il y a 2 ans

C'est affreux... ils ne finiront pas ensemble. :(

cedemro

-

Il y a 2 ans

Tu ne crois pas aux miracles ? 🙃

Nast

-

Il y a 2 ans

Vie

Kiria Parker

-

Il y a 2 ans

Un beau sacrifice de la part d’Adrian, cependant, mon petit doigt me dit que cela ne présage rien de bon pour la suite de l’aventure… J’espère bien me tromper. Mais maintenant, je me demande si Adrian va révéler ce qui vient de se passer à Maeva ou non et qu’est-ce qui se passera par la suite.

cedemro

-

Il y a 2 ans

À suivre... 😁

Gottesmann Pascal

-

Il y a 2 ans

Le sacrifice d'Adrian est vraiment magnifique fort, puissant et émouvant. Il fait penser au mythe de Faust qui signe le pacte avec le diable en personne ou bien à la petite Sirène version Disney qui signe également un pacte avec Ursula. À présent, il ne peut plus faire machine arrière et s'est allié avec Maéva pour l'éternité. Et comme l'a dit Woody Allen, l'éternité c'est long, surtout vers la fin.

Sand Canavaggia

-

Il y a 2 ans

Je me mets enfin à jour chez toi, tu as eu plusieurs chapitre d’un coup et si je n’avais pas vu ton remerciements sur « donne des ailes » pour le déblocage, je n’aurais pas eu de notifications, il y a des voix impénétrables, alors je ne cherche pas à comprendre et je suis enfin dans ma lecture. Pour ce qui est de ton écrit, l’amour filtre tout le long entre Adrian et sa belle. Tu as donné de leur amour dans de belles tonalités en gravissant chaque fois des paliers sur leur relation pouvant être d’un acte sexuel, d’un désir, une gestuelle, un regard, une attention jusqu’à une orme de sacrifice, sous ses travers d’une violence certaine, il y a comme une grande sensibilité. 😉