Titezor#MeTooImaginaireManuel d'Histoire Actuelle #1

Manuel d'Histoire Actuelle #1

Tu as aimé ce chapitre ?

24 commentaires

Helen Mary Sands

-

Il y a un an

désolée, je n'avais pas vu que Plume Jamais avait déjà noté la coquille pour "co-existé"... je n'aime pas trop faire remarquer les fautes dans les bulles, mais comme c'était au tout début ça me semblait important de le faire... cette idée de la Terreur qui commence à l'élection d'une femme en mai 2022 est géniale ! car il y a femme et... tristes figures politiques féminines, hélas...

Helen Mary Sands

-

Il y a un an

coexisté

EmilyChain

-

Il y a un an

J'ai toujours adoré les textes qui conceptualisent une historie. Cela rend l'ensemble plus vivant et réaliste.

Titezor

-

Il y a un an

Merci ! Je voulais rendre ce futur plus réaliste, un "possible" de l'arbre de Werber ;)

Aby Mery

-

Il y a un an

Super idée d'introduire des "textes officiels" dans ton histoire. On a l'impression de vivre au milieu de cette réalité 🤗🤗🤗

Titezor

-

Il y a un an

Merci :)

Aby Mery

-

Il y a un an

J'aime beaucoup l'idée qu'une femme soit présidente en France 🤗

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un an

J'adore l'histoire alors je suis forcément sensible à cette parenthèse.

Sand Canavaggia

-

Il y a un an

Voilà le cadre, les précisions du contexte et des détails sur la grande guerre qui donnent une place à chaque chose. Très bonnes précisions.

Plume Jamais - Virgulenn

-

Il y a un an

ont coexisté ; présidente de la République française : je sais, les règles typographiques françaises sont compliquées, mais en ce qui concerne les majuscules, j'ai "Le lexique des règles en vigueur à l'imprimerie française" à côté de moi et suis sûre de mon coup ! La présidente, pas de majuscule ( à modifier au moins 3 fois) ; consacrée ; présidentielle : pas de majuscule ; paragraphe Historiens et sociologues : j'aurais tous mis au présent ou à l'imparfait, mais n'aurais pas mélangé les temps ; Je ne pense pas que ce soit la montée qui soit conjointe, mais les trois piliers. Je reverrais la construction de cette phrase.