Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieLa rue des Puisatiers.

La rue des Puisatiers.

Tu as aimé ce chapitre ?

19 commentaires

jill

-

Il y a 3 mois

Elle est fraîche Valantine, elle me plait bien, avec ce qu'elle est, son métier, je comprends cette beauté de vivre.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Oui, moi aussi, j'ai connu cela chez des personnes, on le vois surtout chez les jeunes gens, qui ne sont pas encore abîmés par les vicissitudes de la vie.

Perrine

-

Il y a 3 mois

Il est tellement en souffrance qu'il voit Paul, un lien insondable, inexplicable. Valantine qui se fait sa sortie et prend les rennes ça c'est une nana avec du tempérament et de la fraîcheur, et le commandant y est sensible, il rejoint Martha et ne voit pas sa voiture. J'aime bien ces mouvements qui surprennent et affirment les caractères de tes personnages, pour moi et j'aime les caractères forts et toi tu en as à la pelle dans tes textes, d'où mon inconditionnelle présence.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Oui je sais que c'est ce que tu apprécies, tu es une battante, et ça se voit, il est certain que mes personnages sortent non seulement de mon imagination mais ils correspondent aussi à mon expérience personnelle tirés de ceux que j'ai rencontré directement ou indirectement dans mon existence.

FéeVerte

-

Il y a 3 mois

Sur mes souvenirs à l'hôpital elle lui a fait du charme, c'est une coquine 😆

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Oui, c'est une coquine, mais on ne peut rien contre une attirance, on est attiré c'est tout, on se l'explique pas parce que si on en cherchait les raisons, et bien, on a aurait pas le réponse ou une bribe de réponse.

FéeVerte

-

Il y a 3 mois

quel amour cette Martha, courageuse et si tendre, avec tellement de respect pour son mari, moi tu vois ça me fait quelque chose☺😊🤗

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Martha aime son mari, elle lui est attachée, c'est certain, et même dévolue, mais il y a également l'empreinte de son éducation qui lui a inculquée une vision de la vie dans une famille aisée de la bourgeoisie moyenne dans laquelle on ne manquait de rien et peut-être aussi un sentiment que on lui doit tout mais elle ne doit rien.

Valantine.B

-

Il y a 3 mois

Cette médaille montré dans une forme de rêve avec cette belle inscription, il va en parler à Eva mais quand ? Martha va la voir et lui la suit avec l'infirmière, c'est d'ailleurs un peu cavalier, c'est comme une intrusion mais en même temps je comprends que cette échappée lui fasse du bien après ce qu'elle a vu, vécu et cette arrivée en quelques heures au chevet du commandant ne lui a pas laissé beaucoup de temps pour souffler.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Dans cette histoire, la Valantine a part l'emprunt de ton prénom et sa fonction semblables à toi comme pour un clin d’œil, n'a bien entendu rien à avoir avec toi,ce personnage évolue dans cette histoire selon une trame que j'avais dessiné en Octobre de l'année dernière, a l'origine ce n'est pas l’infirmière de l’hôpital militaire de Bar-le-Duc qui intervient mais une autre infirmière provenant de Fontainebleau et qui depuis toute jeune avait connu les d'Emery notamment Raoul et en était tombée amoureuse parce que dans le passé elle avait connue leur fille malade mais que surtout Raoul était intervenu pour protéger son père des conditions de maltraitance qu'il subissait. Mais j'ai constaté que tout le monde s'est attaché à cette Valantine, et que par conséquent heureux de la voir revenir.Par la suite va naître une aventure entre les deux personnages, d'Emery et Valantine qui s'appelait à la base "Marie". J’espère que la suite ne t'offusquera pas, moi je l'ai aimée.