Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieVers Éva.

Vers Éva.

Tu as aimé ce chapitre ?

22 commentaires

chocotean

-

Il y a 3 mois

Je verse ma petite larme du soir, chapeau l'écrivain

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

C'est beau, comme un jour d'amour.

LéonieBrante

-

Il y a 3 mois

Merde je t'ai pas laissé le commentaire sur le dernier chapitre, pardonne moi, je rentre du boulot, je suis un peu décousue🤔😁

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Mais ne t’inquiète donc pas pour cela, ce ne doit pas être facile de concilier ton travail, ton petit ange et la maison, aujourd'hui on voudrait que les femmes soient des super-girls, ça n'existe pas c'est comme les princes charmants. Mais je sais que tu es toujours là, alors le reste n'a pas d'importance. Vis tranquillement.

LéonieBrante

-

Il y a 3 mois

J'ai lu ces quatre chapitres, j'ai adoré et voir que Martha, rejoint Eva et la décide après un moment où le commandant c'est senti si mal. Tu continues a bien m'embarquée dans tes lignes. C'est que de l'émotions et des moments que tu relates très bien, j'ai aussi lu tes commentaires et je vois que je ne suis pas la seule convertie absolue à ton écrit. Ne t'arrête jamais d'écrire, il est certain que tu auras ton public. Bonne soirée.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Je te le promet, je n’arrêterai pas d'écrire, surtout que j'ai tellement de chose à dire ou plutôt à écrire. Lorsque "Elisabeth de Beaupond, la pénitente" sera publiée, la couverture en cours de travail, il aura au début une pensée pour vous toutes et tous j’espère n'oublier personne et bien entendu certains n'auront que leur pseudo, mais ils se reconnaîtront, dans la liste de ceux que je n'oublie pas il y aura le nom de "Léonie Brante" enfin, tu verras. Je pense que je dois laisser une place aux personnes qui ont aimés mes textes et qui ont crus en moi plus que moi-même.

Perrine

-

Il y a 3 mois

Si je ne m'abuse il n'y avait pas que le Lebel à avoir une lunette dans la guerre de 14 ? J'aime les armes, dés premiers au XIVème, le mousquet au XVIème avec l'arquebuse au milieu. Et à 800 mètres il fait mouche mais ce devait être le meilleur tireur d'élite, c'était une 8MM et tu sais que juste après la guerre en 1921 il faisait mouche à 1300m. J'adore ce chapitre et ces mecs qui se chine.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Tu as raison, mais le Lebel était le fusil standard de l'armée française pendant cette guerre. Pour l'arquebuse et le mousquet la différence d'allumage était pour l'un une mèche et pour l'autre la pierre un peu comme un briquet. Avec une lunette APX, ça rapproche de moitié soit 400 mètres de visuel, il fallait également régler correctement la hausse qui se dérégler régulièrement et savoir arrêter sa respiration pendant quelques secondes pour donner au fusil une stabilité maximale puis tirer. Moi à l'armée, je tirait à trois cent mètres, enfin nous tirions à 300 mètres sans lunette, avec le MAS 36 le successeur du Lebel qui équipa l'armée française en 39-40 chargeur à maneton et terrible recul. Ceux qui ne calaient pas solidement ce fusil contre l'épaule avait celle ci démise, je n'aimait pas cette arme et puis il y avait le MAS 49-56 semi automatique avec beaucoup moins de recul plus précis et qui ne demandait pas après chaque tir de reculer le maneton de la culasse pour engager la cartouche suivante.On pouvait vider le chargeur plus rapidement. Mais ça, c'est un autre temps. Je te parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre😉😊

Valantine.B

-

Il y a 3 mois

8oo mètres mais quelle vue il a Bartoli, je ne suis même pas capable à deux mètres d'attendre une poubelle avec une boule de papier, déjà des tireurs d'élite pendant la première guerre, comme quoi ! Je pensais que c'était plus récent, du moins période de la seconde guerre. Et Bartoli il a de la chance de se fiancer avec Eglantine, fin cordon bleu et d'une grande douceur, c'est un agréable moment avec la convivialité de ce repas que tu relates. Après c'est un peu plus stressant le commandant et sa femme prennent la route vers Eva, j'ai un peu peur de cette discussion, il faudrait que tout se passe bien. Les pensées vers sa fille et se rapprochement encore entre elle et Eva annonce de vraisemblables difficultés car il en avait dans relationnel avec Elisabeth, il le regrette, sera-t-il moins maladroit, la maladresse a été faite si cela en est une avec la lettre qu'il a faite à la place de Paul, Martha lui avait dit.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Oui mais toi tu soigne mieux que Bonnaventure, et encore ce n'est pas sur qu'il n'est pas rater lui aussi la poubelle.Et oui tu te rappelle, il avait demandé à Valérie ( Valantine) de lui poster cette lettre.Mais ce n'était pas fait avec malice juste par bêtise.