Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieL'Armagnac capitule.

L'Armagnac capitule.

Tu as aimé ce chapitre ?

21 commentaires

Sand Canavaggia

-

Il y a 5 mois

C'est encore tellement humain, je suis toujours à la recherche de la "magie" de ce qu'est l'esprit humain et tu dévoiles sur les personne de ton texte ce qu'ils ont en eux, alors bien sûr tout n'est pas toujours beau mais ce que tu mets en avant là dans ton écrit c'est la chaleur humaine, sa capacité de comprendre et dans leur cas suite aux partages qu'ils ont eu en combattant ensemble même si pas dans la même unité et pour les femmes que tu fais tourner autour c'est la compréhension de ce qu'ils ont vécu avec un plus pour Martha qui a cet amour infini pour son homme, sa peur suggérée d'avoir pu le perdre... Ils vont parler de ce qu'il a fait avec le coeur et qui sera compris, je pense mais conseiller orienter pour ne pas laisser Eva dans l'ignorance, pouvoir faire son deuil est aussi un passage pour avancer et être plus fort, mais il faut pour cela que Raoul et sa femme parle et voir comment ils vont procéder et je dois t'avouer que j'en suis curieuse... Déjà deux hommes de la chambrée qui ont parlé de leur désarroi de réintégrer la vie d'un quotidien avec des membres en moins auront par ce couple tendre une vision plus douce car je n'oublie pas l'horreur qui selon moi ne s'effacera pas. Le dialogue avec les infirmières et les bouteilles m'ont volé un sourire, non seulement de la crédibilité mais d'un côté bon enfant qui font de ces hommes, des "hommes qui se sont retrouvés et ont partagé cet instant de vie, avec un côté "ado" refusant les limites pour continuer "l'ivresse" mettant de côté le reste...Merci de ce partage qui au matin me donne la forme en appréciant de continuer à te suivre/lire. Bonne continuation à toi😊😉

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 5 mois

Merci Sand de prendre encore de ton temps pour me lire et me laisser un commentaire. Commentaire sur lequel, il n'y a rien à rajouter, ton sentiment est ton analyse sont si justes. C'est une histoire assez complexe si l'on y pense, et les réaction des personnes concernant Paul Devos sont assez difficiles à comprendre.

Leoden

-

Il y a 5 mois

Rien à dire, du grand art comme tu sais si bien le faire. Tu réussi la un tour de force. Le seul film de guerre que j'ai vue, et sa remonte à loin, c'était le soldat Ryan. Et toi tu me fais la première guerre mondiale, presque dans le même genre. Tu touche l'être humain qui dors en nous et nous rappelle que l'homme peux être bon. Courage pour la suite. ( j'écris beaucoup pour quelqu'un qui n'as rien à dire 😂🤣)

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 5 mois

Mais non, pas du tout tu n’écris pas assez pour quelqu'un qui a beaucoup a dire monsieur "autoroute pour l'enfer" Allez tous lire Michel Dussard sur Wattpad, ce monsieur écrit du fantastique hard mais ne le dit à personne! Tu vas voir Leoden qui n'a rien à dire le monde qui vient me lire. A bientôt camarade de l'écriture.

HaliBerrah

-

Il y a 5 mois

Ca tu peux le dire que j'ai pensé à toi quand tu cites Verneuil et un singe en hiver, mes parents plus jeune, bien que je ne sois pas vieille🤣🤭m'ont prise petite pour une enfant des année 50 dans les vieux cinés alors la collection de film avec dialogues Audiard j'ai la connaissance mais j'en parle pas avec les potes, pour eux E.T c'est déjà un film de vieux🤣😛Je vois qu'aujourd'hui au plus on fait des études au moins on en sait (rigole pas, je mets pas tous dans le même sac🗑)mais quand même beaucoup d'ignorants de cela à moins de s'y intéresser, les passionnés en bref !!!! Bon là tu m'as levé les bouteilles, j'ai dessoûlé mais je me suis bien marrée avec les infirmières et le foie de Bartoli, j'ai pas versé ma larme avec Martha mais Je les ai trouvé trop choux 🤗😁

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 5 mois

Oui mais c'est plus fort que toi, il faut toujours que tu fasses du Audiard, alors que veux-tu? Moi, je ris, je souris, je glousse, je marmonne bref en un mot comme en cent ( et pas en sang) ne rigole pas, je dirais que la HaliBerrah devrais faire du théâtre ne fut-ce que en amateur mais ça vaudrait le coup, sacrée personnalité.Il est certain que lorsque l'on évolue dans un monde qui ne correspond pas tout à fait avec la culture s de son époque, on risque de rencontrer quelques petits problèmes d'incompréhension des autres voir d'agacements. Alors je dirais, "Oui, mes potes ont l'air con. C'est quoi l'air con? Tu verras JMNG, tu les reconnaîtras dés que tu les verras! Ah bon Hali et comment? Eh bien c'est facile pour ceux-là. Si la connerie se mesurait, ils serviraient de mètre-étalon! ils seraient à Sèvres. Alors? Quel film? Ne triche pas, tu vas le demander à tes parents, ce n'est pas du jeu! Cherche un peu.😙🤔🤨🙄😒T'as trouvée? Tu donnes ta 😜au chat?

Valantine.B

-

Il y a 5 mois

Je n'ai pas grand chose à ajouter à ma lecture, juste la sensation d'être chez moi au travers de cette page...l'hosto est ma maison j'y passe plus de temps que dans mon studio, ces échanges sur les planque de fioles enivrantes sont une guerre que nous faisons encore avec le palper sympa en douceur bien sûr de l'endroit où ça fait mal pour justifier notre demande, j'ai souri, c'est humains, tellement.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 5 mois

Bonjour, eh bien, tu n'as pas finis de te sentir chez toi et même je dirais directement concernée😁😉Je n'en dirais pas plus. (Ajouts et quelques modifications apportées sur le texte d'origine du mois d'Octobre)A bientôt Valantine.

Helen Mary Sands

-

Il y a 5 mois

Voilà, j'avais plusieurs chapitres de retard, mais ça vaut la peine d'attendre et d'en lire plusieurs à la suite car on reste plus longtemps plongé dans cette atmosphère extraordinaire, avec ces moments si intenses, toujours justes, une émotion extrême mais sans jamais tomber dans la "sensiblerie" (comme on dit), on est toujours "on the edge", expression difficile à traduire... bon, là tu nous laisses sur ce foie trop gros, nouvelle péripétie plutôt inattendue !

lemondenetuepas

-

Il y a 5 mois

Les compagnons trop saouls laissent les brancardiers ramenés d'emery et ce moment avec sa femme, il a réussi grâce à elle à leur faire avoir un job c'est extra comme quoi les connaissances en tout temps servent, dans son cas cela prouve que c'est un mec bien au cas où certain ne s'en seraient pas aperçus avant et sa femme semble de la même trempe. Moi tu vois là je suis vachement fier car je considère vraiment que ce que je lis c'est comme un journal d'une vérité de la grande guerre, vraiment trop cool, moi ça me plaît même si je t'écris pas trop le kiff de lire est là.