Jean-Marc-Nicolas.GLettres à ÉvaHors-SérieLes silhouettes noires.

Les silhouettes noires.

Tu as aimé ce chapitre ?

29 commentaires

Fannie

-

Il y a 6 mois

Toujours sublime on en tremblerait et d'ailleurs j'en tremble.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

C'est la rançon de la sensibilité que tu portes en toi, tu ne lis pas, tu vis cette histoire, c'est exactement le voyage que nous devons faire lorsque nous pénétrons dans une histoire, sinon, à quoi bon?

Helen Mary Sands

-

Il y a 6 mois

"un silence de mort plus inquiétant que la pluie d’obus", "un climat étrange empreint de silence", et puis les coups de sifflet, et puis le vacarme étourdissant, et pour finir le petit "psiut" mortel... j'aime bien cette bande-son, si évocatrice dans ces scènes...

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

😁😊oui j'essais de restituer hips! Le texte se sculpte comme de la terre glaise.😏

LéonieBrante

-

Il y a 6 mois

Des chapitres toujours intenses et dans lesquels je me sens complétement immergée.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

cela me fait plaisir, de te contenter ainsi, car ce qui me fait plaisir c'est d'emporter mon lecteur, pour moi, c'est un gentil compliment. Je sais ça parait un peu gnagnagna mais je le pense reellement.

HaliBerrah

-

Il y a 6 mois

Non je sais toujours pas en faire, et laisse Elisabeth on a pactisé, elle s'occupe des emmerdeurs et moi je roupille sans cauchemars avec moi sur un vééééllllooooo.🤣😆😂😝🤪😅

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

C'est pour cela que la coquine ne rentre plus😏. Et je fais comment moi pour continuer l'histoire de cette femme à Fontainebleau hein! Pfui!Et va faire du vélo, ça me libérera la recluse d'HaliBerrah

FéeVerte

-

Il y a 6 mois

Le "psuit" je l'ai entendu siffler aussi, il y a des chapitres où j'aimerais te dire plein de trucs dont mes clin-d 'yeux habituels, mais je ne peux pas c'est trop poignant. 😪😥Mais je ne renonce pas à l'idée de finir par trouver la faille et me voler un sourire pour t'en donner un au travers de mes larmes car il est dur de ne pas être émue. Tu sais j'en viens à espérer revoir, relire le nom d'Eva parce qu'elle me donne espoir dans cette tourmente, mais j'ai bien compris qu'il fallait que tu mettes en exergue l'horreur de cette guerre pour mieux nous confronter à cet amour, Paul n'est plus, que va faire d'Emery, j'ai le sentiment que tu vas le garder en vie sinon pourquoi l'enterrement en inconnu et pourquoi vouloir garder ce carnet😋ne dis rien faut pas spoiler ton texte mais une réalité, tout ne peut s'arrêter là😂😁Allez courage, j'essuis mes larmichettes et je retourne à mes cours😊😉

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

Alors ne dis rien, vis le, ressent-le . Tu écris très bien tu sais, du même style que le mien. "Mais je ne renonce pas à l'idée de finir par trouver la faille et me voler un sourire pour t'en donner un au travers de mes larmes car il est dur de ne pas être émue" C'est très beau mais pour savoir écrire un texte de cette densité, il faut être empreint d'une maturité d'un niveau déjà élevé ou encore d'une sensibilité fine comme un papier de soie autrement dit être un peu ou "beaucoup" écorché-vive.🤨😏😁😪😥Tu es sur la bonne voie je pressens que tu pressens la suite, tout va se révéler dans deux chapitres. Cela s'appelle un rebondissement😁🤪😵Moi, j'aime bien mes petits bonhommes.