New Romance

Leanora Lux

New Romance Leanora Lux Le théorème des moyennes parfaites

Le théorème des moyennes parfaites

Après une enfance troublée sous le feu des projecteurs, Juliette n’aspire qu’à une chose : être dans la moyenne. Plus qu’un désir, cette normalité est devenue une obsession. Tout, chez elle, est calculé au centime, gramme ou millimètre près, pour lui permettre d’être si banale qu’elle en devient invisible. Ses relations n’échappent pas au théorème des moyennes parfaites : ses partenaires sont d’un ennui profond et elle les aime d’un amour sans passion. Jusqu’à Gabriel. Gabriel est beau, Gabriel est brillant, Gabriel est célèbre. Gabriel est un 10, mais Juliette n’a d’yeux que pour les 5. Et plus elle lui résiste, plus elle l’obsède.