Jean-Marc-Nicolas.GLe reclusoir d’Élisabeth de Beaupond. (La pénitente.)Hors-SérieMes sœurs je vous aime.

Mes sœurs je vous aime.

Tu as aimé ce chapitre ?

10 commentaires

chocotean

-

Il y a 6 mois

Toujours cette infinie délicatesse dans ta façon d'exprimer les sentiments d'Elisabeth, c'est un bonheur à chaque fois. Et à chaque fois, aucune clémence pour les pauvres fous qui ont oser défier la dame aux aubépines. Ceux-là ne méritaient peut-être pas tant d'attention, mais bon la prochaine fois ils y réfléchiront à deux fois avant d'accepter n'importe quel job douteux. Bref, bravo une fois encore pour ton grand talent de conteur qui nous emporte loin du quotidien. Merci l'ami écrivain (j'aime bien t'appeler comme ça, j'espère qu'un jour tu me signeras ça sur un de tes bouquins :) )

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

Bonsoir Chocotean, oui je tente de vous intéresser dans cette histoire peut être de vous captiver parfois. Je dois dire qu'à force de pratiquer "Elisabeth" Je finis par l'avoir dans la peau si tu me permet cette métaphore . Quand j'y pense, je me dis que j'ai beaucoup de chance d'avoir des lecteurs comme vous. De ce coté là, je suis comblé. Et tu formes l'épine dorsale de ce petit club de lecteurs. Alors oui bien sue que je serais ravis de te signer un de mes bouquins. Tu imagines alors le chemin que nous aurions parcourus ? Bonne soirée ,détend toi avec une bonne émission à la télé ou bien une bonne lecture. Je vais envoyé un nouveau chapitre, je viens à peine d"arriver de mon travail,le temps de le relire . A bientôt?

Sand Canavaggia

-

Il y a 6 mois

Le rêve secret de ne rien arriver à écrire en com ;) beh non ! Impossible avec toi...un bouleversement d'émotions dans ce chapitre, l'impression avec toi d'être dans un tambour de machine à laver en mode essorage, un tourbillon de mots qui ont un sens, un suivi, nous faisant repasser de l'horreur des réactions humaines, à leur douceur presque trop pure avec une Elisabeth qui se glisse au milieu pour laquelle je trouve toujours, restant fidèle à mon premier sentiment, d'une beauté dans chacun de ses actes même les plus durs. C'est un ange noir dans un monde sans pitié. Merci de ce nouveau partage dans l'urgence de ce que tu dois faire, la pensée que l'on saura reconnaître cette présence, cette constance, ce respect pour tes lecteurs malgré le travail que je connais dans l'après concours. Bonne continuation à toi ;)

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

Je vous l'avez dis que je vous envoyez du lourd, et puis te rends tu compte si par malheur j'avais cessé de vous envoyer mes chapitres tout ce que vous auriez rater. Mais merci de ce si gentil commentaire, tu es toujours comme les autres au rendez vous de l'émotion.

HaliBerrah

-

Il y a 6 mois

Hello du fond du trou de mon duvet, Quelques mots d'Elisabeth j'ai apprécié, Tu m'as cachée que tu la connaissais, Dans les orties tu as poussé mémé, Et Hali en est toute retournée….mdrrrrr. C'est sûr que si maintenant tu hèles la dame aux ronces pour garder tes lecteurs !!! Ne t'inquiète pas je suis accrochée à l'auteur complétement dans son monde que tu es, d'ailleurs je me demande si tu n'es pas plutôt d'un autre temps et que pour me faire pleurer dépiter, tu es venu dans notre monde pour me montrer que la beauté d'une écriture se trouve dans les coins les plus reculés. Mais sans te bousculer ce texte rhôôôô que j'ai aimé, à chaque fois je dis la même chose mais bon c'est toi qui devrait nous faire un cacafouillage et je pourrais faire une critique acide, mais je ne peux, faut m'excuser :x tu sais pour en parler l'espèce d'aller retour dans la fureur de la mère Monclert contre la pauvre Josette et son mari, la plainte de douleur de Jacques et les pensées plaintives d'Elisabeth c'était limite ma boîte de mouchoirs et quand je fais lecture des fillettes qui se sont fait bousculer là je remonte dans les sphères de xxx, je ne vais pas le dire mais c'est trop bon. J'ai appris des trucs pour mon partiel demain et en dix minutes de lecture j'ai tout oublié, pas bien ! Je vais roupiller et j'ai noté l'adresse pour continuer de te suivre, je vais pas m'arrêter de polluer ton espace, car quand on a chopé les yeux d'Hali on peut plus s'en libérer, pire que ton héroïne, lol. Allez bonne nuit l'être d'ailleurs, l'auteur.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

Non tu ne dis pas toujours la même chose si ce n'est que tu aime ce texte quoi de plus plaisant pour son auteur ? Je n'en connais pas. Sans doute as tu raison, j'arrive d'un autre temps,non pas que je sois "ringard" non tout simplement d'un autre monde, d'une autre époque. Je me demande si c'en est la cause ce besoin de me perdre dans les livres d'histoire ou si ce sont ces derniers qui m'y ont perdu. Mais je te rassure, j'ai fais la fête comme tout le monde, un plus longtemps que les autres je l'avoue, j'ai aimé me perdre dans les nuits sans fins à ne plus rentrer à travers les cafés, les boites de nuit, les concerts petits et grands, l'alcool, les femmes sauf une chose à laquelle je n'ai jamais touché, la blanche même pas un pétard. Je me suis également noyé dans la lecture d'anticipation qui m'a bercée. Est ce elle qui a créé mes fantasmes? Ou st ce mes fantasmes qui en redemandaient et souhaitaient s'en nourrir ? Va savoir Charles. Bon sinon c'est à croire qu'avec Petite Fée Verte vous vous donnez le change, je vous trouve mélancoliques aujourd'hui. Tristounettes, enfin c'est un terme usité en Provence tu sais le pays de Pagnol. Bon à l'heure ou je t"écris tu es sans doute en cours, de mon plafond au dessus de ton pupitre, je te vois écrire ,pensive. :))

Elobiblio

-

Il y a 6 mois

Vague de soutien N'hésite pas à venir faire un tour sur "une envie d'apprendre" concours Break the rules

FéeVerte

-

Il y a 6 mois

Mais tu es fou, je suis sur montagnes russe, tu passes du snif au grand carnage :)) remarque j'adore, les quatre loulous dans la chambre s'en vont en donzelles. Ce n'est pas marrant, quoi que :p, mais qu'est ce que c'est bon, et je kiff la fête foraine alors passer dans les coups au cœur de cette façon est très bien structuré et riche de sens, vraiment très quand on sort en plus comme moi d'une lecture double avec l'autre chapitre d'avant, j'ai pas arrêté les chutes libres. Et ce grand bol souvenirs à la fin (ses sœurs :'( ), brrr ça a fait écho chez moi alors comme je n'ai pas cours je vais prendre mon doudou et un bouquin avec chocolat chaud et attendre patiemment ton prochain chapitre.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

Je sais ce que tu veux dire, ce que tu ressens. J'en suis désolé. Prend un livre plutôt gai. Ou un film, oui c'est ça, met toi un film comique, et ça passera, enfin , un peu. Courage petite Fée Verte. J’espère un jour écrire quelque chose de plus marrant.Je finis de corriger et je t'envois la suite. :(...

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 6 mois

Ah oui le chocolat chaud, épais et avec de la cannelle..