Jean-Marc-Nicolas.GLe reclusoir d’Élisabeth de Beaupond. (La pénitente.)Hors-SérieL'entrevue avec François. 2

L'entrevue avec François. 2

Tu as aimé ce chapitre ?

111

100

9

9 commentaires

Crispiejolie

-

Il y a 3 mois

Tu sais quoi ? J'ai attendu que l'on revienne juste là pour sauter de joie face à mon écran, je replonge immédiatement dans l'attente fébrile des prochains chapitres. Un aller dans la grotte, je prends une torche et j'y fonce.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

super beaucoup d'esprit, toujours content de t'avoir comme lectrice. Attends la suite c'est pas triste.

Sand Canavaggia

-

Il y a 3 mois

Et voilà le terme de ma lecture et là encore tu me coupes mes prédictions que je n'ose te dévoiler, tu entrecoupes chaque scène de moments que tu as cité les chapitres précédents, je rattache tout avec aisance et que j'aime ça, te suivre est d'une facilité et d'un plaisir que je peux à peine décrire, une écriture riche, dense comme je l'adore et tu adoptes dans ce chapitre une pointe de vitesse que je me dois de noter parce que là c'est le moment où tu rebascules dans l'histoire et que je sens le rapprochement de François, le capitaine, Elisabeth, les enfants disparus et cette femme qui pleure. C'est un mélange de sensibilité, de course et de tension, je te félicité de la maîtrise de ces sentiments sur ton écrit. Bonne continuation et merci de ce partage.

Lacurea

-

Il y a 3 mois

Je te soutiens encore et toujours, je suis franchement fan de la tournure de l'histoire.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Merci moi aussi.

Butto Val

-

Il y a 3 mois

Là je sens un indice, les deux malfrats se sont échappés et tu nous parles de la situation des enfants, tu vas faire se croiser les chemins ? Allez je me prépare pour aller bosser, vivement la suite.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Oui tu vas voir il y a plein de rebondissements. Je me régale d'écrire cette histoire.

Fabienne

-

Il y a 3 mois

Merci pour ta réponse à mon commentaire. Tu nous fais retrouver les enfants, les pauvres ils souffrent, mais ils sont vivants ;))

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Mais oui on va les sortir de là.