Jean-Marc-Nicolas.GLe reclusoir d’Élisabeth de Beaupond. (La pénitente.)Hors-SérieRévélations.

Révélations.

Tu as aimé ce chapitre ?

130

120

14

14 commentaires

HaliBerrah

-

Il y a 3 mois

Sitting pour l'attente car je veux savoir la suite de ce chapitre. C'est quoi ce truc où on vous fait tout couper ! Ils pensent pas à nous qui lisons shift.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Coucou ma petite HaliBerrah, je ne suis pas étonné de lire ton mécontentement, tu as raison ,tu sais que l'on nous limite à 7000 mots par chapitre.

Petitefée Verte

-

Il y a 3 mois

Depuis le début, je crois que je ne t'ai laissé qu'un petit message mais chaque fois que je lis les commentaires, je me demande ce que je pourrais te dire et là j'écris sans trop savoir comment articuler tout ce qui me vient à l'esprit, tu as commencé ton texte dans ce que l'on pourrait nommer d'horrible puis ce côté qui rampe et m'a fait pleurer sur les souffrances d'Elisabeth, puis Armand//Bertrand que l'on peut mélanger sans peine, etcetera. Tu demeures une très belle écriture et malgré mon jeune âge, je suis sous les effets de cet écrit empreint de poésie et que d'amour! Je ne sais si c'est de ton vécu mais en tous les cas ça touche profondément le mien. Je promets de commenter plus souvent et je patiente pour le prochain chapitre.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

J'ai pensé à toi ces derniers jours, je parlais seul , ça m'arrive parfois, je pensais que tu m'avais oubliée mais c'est normal aussi tu as ta vie, et je comprend mais tes premiers commentaires m'avaient touchés. J'en ai d'autres oui je sais et ils me touchent tout autant mais les autres c'est pas toi et les connexions que j'ai avec vous tous sont pour chacune d'entres elles exceptionnelles.Je pourrai recevoir dix "je t'aime" mais ce sera un "je t'aime" de chacun d'entre vous.tous exceptionnels. On peut avoir dix amis, dix enfants ou dix passions il n'en ai pas moins vrais que chacune d'entre elle se démarque de sa personnalité toujours exceptionnelle.

A.L Legrand

-

Il y a 3 mois

♫♥♪♥

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

merci

Crispiejolie

-

Il y a 3 mois

Je fonds, j'ai droit de le dire ;) si je n'ai pas le droit j'ai larmes qui claquent sur mon clavier. C'est vraiment trop pour on ptit cœur. Mais j'veux la suite.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Tu veux que je te dises? Hier après avoir écrit et réécrit ce texte,enfin, après l'avoir façonné comme je le souhaitais, je peux enfin le relire, comme un cadeau que je m'offre tu sais, comme si je me permettais enfin de reculer pour admirer un tableau que j'ai terminé et que je peux voir dans son ensemble. Et bien je pouvais le pénétrer , j'étais dans l'histoire ,j'ai pleuré de tant de tristesse et de tant d'amour,c'est con je sais, ah! mais c'est vrais que tu n'as pas encore la suite, puisque pour moi les deux chapitres pour Fyctia n'en sont qu'un pour moi. Mais tu connais la contrainte des 7000 mots, Drom l'a compris lui aussi. La suite est émouvante, elle te prends et t'emporte comme une bise douce et mordante à la fois. Enfin tu verras et tu me diras ce que tu en pense. J’espère que cela vous plaira c'est mon cœur qui parle avec mes tripes.C'est un peu ma vie quelque part et l'éloignement d'une partie de ceux que j'aime tant.

Drom

-

Il y a 3 mois

Tu envoies à chaque fois des émotions qui touchent, j'attends le prochain pour avoir la suite je vois bien que tu as coupé en deux tes parties. Encore bravo, tu sais que j'aime cette façon d'écrire que tu as même si ma préférence est dans le plus plus, enfin tu sais quoi !

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 3 mois

Oui je vois ce que tu veux dire, mais ce n'est pas fini,il va y avoir une suite bien entendu mais.. On aborde la guerre de trente ans et son cortège d’exactions. Les horreurs perpétrées par les humains ,actes qui vont générer des formes malignes dans "l'air" alors une nouvelle mission incombe à la Dame Noire des ronces et des Aubépines. Mais je n'en dis pas plus, là tu vas te régaler mon Ami. Je travaille le jour et j'écris une partie de la nuit ce qui n'est pas confortable parfois. Mais 'est un tel régal pour moi, c'est ma drogue à moi qui m'envahit un peu et même quelquefois beaucoup.