Jean-Marc-Nicolas.GLe reclusoir d’Élisabeth de Beaupond. (La pénitente.)Hors-SérieLe peigne d'Élisabeth.

Le peigne d'Élisabeth.

Tu as aimé ce chapitre ?

8 commentaires

Mila Shani

-

Il y a 9 mois

Bien que le concours soit fini, je vais terminé ma lecture, en plus, plus j'avance dans ton histoire et plus j'ai l'impression d'être de plus en plus embarqué dans un récit sombre et paranormale qui me fait penser aux films d'horreurs paranormales. Heureusement que la musique lugubre accompagne pas ton récit sinon je flipperai à mort ! 😭 😳🙉🙈

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a 9 mois

Coucou Camille, il me semble que tu était dans le concours "Le futur n'est plus ce qu'il était" Nous sommes de la vieille garde.Je suis tout content de t'avoir un peu avec moi à mes cotés. Je te connais bien par "Brave Phenix" je suis honoré de t'avoir dans mon entourage,tu es connue et réputée , tu as déjà quelques histoires à ton actif,merci , à bientôt je l’espère.

Sand Canavaggia

-

Il y a un an

je vois ce peigne comme un lien entre Marie et Elisabeth, elle lui a présenté en plus tu nous poses les mots d'Elisabeth vers sa cousine. Irma s'effondre après une roulade mortelle et Yvette, Jérôme Olivier sont là près d'elle. Puis très à point tu mets la rencontre entre Elisabeth et Marie et bizarrement malgré la frayeur elle reste digne et ne part pas en courant, j'ai comme l'impression qu'elle sait (sans savoir) ...étrange moment pour moi à cet instant. Je continue vers l'autre chapitre avec une forme de sérénité.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un an

Quoi ajouter Sand? Oui tu sais nous avons tous une relation avec un fantôme,nous ne nous en rendons pas tout simplement compte. Là c'est particulier, l'esprit se lie d'abord à un enfant en nostalgie d'un autre enfant,perdu à jamais et puis avec une jeune femme d'un age presque identique de lignée nobiliaire et qui vivra également des drames. Que veux tu,à cette époque les passions étaient mortelles. Moins en vérité pour des causes religieuses que pour des causes politiques. Toujours le pouvoir,le pouvoir.

Roseline Lambert

-

Il y a un an

Coup de pouce !

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un an

Bonjour, merci pour le coup de pouce,c'est gentil

Ohappesic

-

Il y a un an

Il est tard, je viens de finir ton histoire et dès le second chapitre je me suis dit c'est de belles connaissances de prof d'histoire ce n'est pas possible puis j'ai continué avec envie sur cette Elizabeth pleine de souffrance qui occupe tout l'espace avec une grande sensibilité...cette famille avec lien de sang avec marie et ses enfants si trognons, dévoilant les dessous dune affaire de société et de bêtise humaine avec ce côté crainte de la différence, peuple et bourgeoisie...un bon texte sans aucun doute. Ecrit pour continuer de me permettre de lire la suite jusqu'à la fin.

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un an

OOhh!! Joli texte, je vis que on histoire te touche, tu la ressent bien, jolie sensibilité, je vais tacher de ne pas te décevoir et de t'emmener plus loin encore dans l’imaginaire, à très vite alors.