Jean-françois JoubertLe naufrage de RoseHors-SérieOù es-tu, Rose ?

Où es-tu, Rose ?

Tu as aimé ce chapitre ?

4 commentaires

Jean-Marc-Nicolas.G

-

Il y a un an

Tant de mélancolie,tant de tristesse, est ce vraiment l'état d’âme d'un Goéland? Je me laisse emporté par ce texte, qui dégage beaucoup d'humanité, comme un peu un réquisitoire à la vie dans le sens de critique ,pamphlet dirais je, une auto dérision de ta propre vie. Bien sur que c'est très touchant, je dirais même, émouvant. Nous avons tous raté quelque chose ou quelqu'un ,parce que c'est la vie, c'est comme ça.

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

oui, il suffit d'y croire à l'envie de la vie, merci JMNG

Sand Canavaggia

-

Il y a un an

Un moment de contemplation mélancolique, mélange d'un passé-présent, c'est très émouvant, tant de beauté en ressort même si quand même on sent ou ressent une profonde tristesse...

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

La tristesse du mot passé, Taciturne, nostalgique, d’Être au large, sans port d'attache, en volant, bref, le voyageur ne regrette pas mais pense à la base de son départ