Jean-françois JoubertLe naufrage de RoseHors-SérieOcéan de tes pensées sauvages

Océan de tes pensées sauvages

Tu as aimé ce chapitre ?

18 commentaires

Gilles

-

Il y a un an

Bon courage pour la fin du concours

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

Merci

Luuce

-

Il y a un an

Tu es à lire à Plougonvelin.

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

bonjour Luuce, à Brest même aux capucins oui, par contre plougonvelin, je ne crois pas

Fanny DL

-

Il y a un an

On a l’impression de voyager !! C’est très beau

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

trop content !

Sand Canavaggia

-

Il y a un an

Quelle douceur, un sentiment d'éternité, la fusion demeure et chose que je n'avais pas relevé mais je me dois de le faire car le bleu apparaît souvent dans tes lignes ce bleu d'un ciel ou de l'eau, du bleu couleur de Bruno Klein au travers de ses peintures impressionnistes est toujours très apparent et d'une couleur comme les eaux de l'océan, d'une grande intensité et ses bateaux échoués sans vagues, sur un sable clair sont mon exemple pour ce texte, je te le relève là ce peintre parce que c'est exactement ce que font ressentir tes chapitres jusqu'à ce moment de ma lecture...les mots me manquent, tu connais son œuvre alors tu dois comprendre le lien fait et ce qu'il implique d'émotions.

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

mon Emotions à la lecture de ce commentaire, mùe laisse, sans voix. Un mot unique et galet de Bretagne polis par la mer : MERCI pour ta finesse de lecture, ton esprit et ce gout de la lecture et des mots

Mephysto

-

Il y a un an

Je trouve ce chapitre très beau et beaucoup plus "compréhensible" que le prologue ! J'aime beaucoup le style de présentation, c'est agréable et ça rend le texte fluide. Je salue encore ton écriture, bravo.

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

Perso, je salue ta seconde lecture et le commentaire positif. ( esprit ouvert) Le chapitre 1 n'est pas assez aéré. Tout le monde me gronde pour cela... Ah encore un defaut. Une faute de fabrication. La precipitation....