Sébastien DIDIERJe ne t'oublie pasThrillerChapitre 22

Chapitre 22

Tu as aimé ce chapitre ?

30 commentaires

Sébastien DIDIER

-

Il y a 4 ans

Merci, oui j'essaye d'installer un climat un peu oppressant ;)

libertyliberty

-

Il y a 4 ans

J'aime bien le petit suspense que tu ajoute à la fin du chapitre avec l'augmentation de la surveillance de la maison et le fait qu'il se sente observer j'aime vraiment ce que tu écrit

SFANS

-

Il y a 4 ans

Marrant le clin d'oeil...et piur le reste j'ai l'impression que milles intrigues sont possibles!

Sébastien DIDIER

-

Il y a 4 ans

On va dire Seb entre nous hein ? On fait pratiquement ménage à 3 avec Al lol ;) je suis sur que le Tricycle ira loin (t'auras le rôle de Noah avec Scarlet Johansson en guest pour la série TV)

Vincent Hauuy

-

Il y a 4 ans

Ok, je t'inviterai sur le plateau ;)

Sébastien DIDIER

-

Il y a 4 ans

Ha ha !

Vincent Hauuy

-

Il y a 4 ans

Haha. Sympa le clin d'oeil Mr. Didier (Merde comment tu savais pour le Goncourt ?!)

Franca924

-

Il y a 4 ans

On attend la suite et ce que Marc va découvrir !!!

Sébastien DIDIER

-

Il y a 4 ans

C'est sûrement fait de façon inconsciente alors ;)

Franca924

-

Il y a 4 ans

Pour moi, le petit clin d'oeil au tricycle me paraît, certes, très amusant; mais, cela étant, tu l'as vraiment placé au bon moment; en effet, même si le personnage de Grégory a l'air un peu fallot, il permet, par la lecture qu'il est en train d'effectuer, au lieu de surveiller les caméras, une mise en abyme significative. Je m'explique. L'écrivain de l'ouvrage qu'il est en train de lire concourt lui aussi pour un Prix littéraire, peu importe lequel !!!! De la même manière que tous les auteurs participant à cette série d'écriture pour Fyctia. Cela m'a bien plu de voir que, tout en étant plongé "à fond" dans l'écriture de ton propre récit et en y entraînant le lecteur, tu restes, cependant, dans le réel, dans la distanciation, et ainsi, tu rappelles au lecteur, qui peut, lui, s'être abandonné à une identification, notamment, par rapport au personnage de Marco, que ce récit n'en est pas moins une illusion, celle de la création littéraire. Chapitre vraiment TRES,TRES intéressant à analyser.