Sébastien DIDIER Je ne t'oublie pas Thriller Chapitre 5

Chapitre 5

Tu as aimé ce chapitre ?

38

38 commentaires

Laetitia.G

-

Il y a 4 ans

j'ai du mal à croire que Sandra ai été enlevé puis séquestrée. Je sais pas pourquoi... En tout un très bon chapitre où les apparences sont parfois trompeuses ;)

Azyliss

-

Il y a 4 ans

Ah et j'aime la troisième personne ! C'est rare sur fyctia !;)

Sébastien DIDIER

-

Il y a 4 ans

Oui j'essaye de definir mes personnages par leurs actes, leurs paroles etc... Pour que le lecteur puisse s'entretenir construire une portrait au bout des quelques chapitres. Merci de ton com.

Azyliss

-

Il y a 4 ans

T'en prie.;)

Azyliss

-

Il y a 4 ans

Ce que j'apprécie aussi dans ton histoire c'est la façon dont tu décris les personnages et les lieux... tu prends ton temps, et l'action ne nous empêche pas non plus de perdre quelques minutes à suivre les conversations de Marc et de son père ou ici la préparation du risotto... c'est un point super positif pour moi !;) ça rend toute l'histoire très crédible, on a l'impression d'y être !;)

Sébastien DIDIER

-

Il y a 4 ans

Salut, oui cet homme la n'est pas très recommandable, c'est le moins qu'on puisse dire ;)

Sana Taylor

-

Il y a 4 ans

Cela se sent dans la lecture.

Sana Taylor

-

Il y a 4 ans

Ça à l'air d'être un maniaque ce type dont on ne sait pas le nom. Ton chapitre est bien tournée, très bien écrit aussi et tu nous tiens en haleine avec la fin. La pauvre... (j'suis sûre que c'est Sandra!)

Lesage dominique

-

Il y a 4 ans

Ce qui est important pour moi c'est de vivre le texte ,de rentrer dans les maisons ,dans les émotions ,et tu réussi tres Bien cela , quand au monsieur Bien propre sur lui je m'y attendais un psychopathe en puissance et je pense que c'est Sandra ,le,pourquoi reste entier. Bien joué mon neveu

Franca924

-

Il y a 4 ans

En ce qui me concerne, j'ai trouvé très cohérente l'utilisation du plus-que-parfait, qui marque bien, à la fois l'antériorité temporelle et qui correspond au personnage tel qu'il nous est présenté au début, égotiste, méticuleux et jouissant des plaisirs de la vie (bonne chère, vin, musique); puis j'ai aimé la transition lente vers le passé simple de basculement avec "gagna" qui nous donne alors accès à l'image dure de ce personnage geolier sur lequel on se pose tant de questions; ce ne peut être Marc !! Ce n'est pas possible !! Et cette femme captive, est-ce Sandra ? C'est un chapitre haletant.