Gabriele VICTOIREJAMAIS SUR LA BOUCHENew Romance*JSLB*__24

*JSLB*__24

Tu as aimé ce chapitre ?

10 commentaires

Tatiana_Dublin

-

Il y a 6 mois

Sadique !!

Celine Edenkiss

-

Il y a 6 mois

On vit son angoisse. En attendant, tu nous rends accroc à tes bulles. On les lit avec délectation à chaque fois. Merci !

Thalyssa

-

Il y a 6 mois

Ces montagnes russes sur lesquelles il vit depuis le silence... pas bon pour son palpitant, tout ça :o ni pour Delphine, d'ailleurs... Merci de poursuivre ton récit sur Fyctia, c'est un plaisir d'en connaître la suite !

Thalyssa

-

Il y a 6 mois

Quelle belle métaphore ♥

Sand Canavaggia

-

Il y a 6 mois

Encore une fois je vais te dire que j'adore, sous le son d'une seule onde de portable, un seul écho, tu fais un univers, le sien, sombre, sans lune puisqu'il lui a donné en la décrochant pour elle et cette nuit de ses jours prend totalement chacune des lignes et se projette dans la tête....j'ai peur, j'ai froid, tout ces sentiments que l'on a quand on attend anxieux des nouvelles d'un être aimé, incluant toutes les angoisses mais aussi tous les souvenirs de tendresse et d'amour qui lui remontent à la surface...C'est...pas de mots, miracle de ton écriture et de ces petites bulles messages qui font bien plus en émotions que tout corps de texte. toujours un grand moment quand un de tes chapitres s'édite...Merci beaucoup de continuer, bonne suite à toi😊🤗👏👌💟

Beth Holland

-

Il y a 6 mois

J'aime pas ce silence et cette attente... Je flippe moi aussi du coup :'(

Jeanny Lacour

-

Il y a 6 mois

Jolis tableaux qui renouvellent l’intérêt des posts. C’est doux et sensible. Pour revenir d’autant plus brutalement dans le dur du réel. Vite la suite !

Cirkannah

-

Il y a 6 mois

Ouh la !ce chapitre m à plongé dans une terrible angoisse je l ai lu en apnée pareil à ce manque d oxygène si bien décrit Belle performance que tu réalises en nous plongeons au cœur de l émotion je suis scotchée et inquiète pour Delphine

Elo François

-

Il y a 6 mois

Oh wouahou. C'est fou toute l'émotion que tu arrives à faire transparaître à travers ces messages sans réponse... Vivement la suite, j'ai peur pour elle...