Gabriele VICTOIREJAMAIS SUR LA BOUCHENew Romance*JSLB*__17

*JSLB*__17

Tu as aimé ce chapitre ?

20 commentaires

Roseline Lambert

-

Il y a 8 mois

ça m'a fait rire !

Miss Birdy

-

Il y a 8 mois

Oh j'ai cru in instant qu'il était déjà la bas 👍😁

Gabriele VICTOIRE

-

Il y a 7 mois

ça aurait pu !

Alec Krynn

-

Il y a 8 mois

Me voilà au bout de ma lecture. J'aime bien le format de ton histoire, même si du coup celà fait des chapitres assez courts. La règle de ne pas communiquer à voix haute est originale, et même si tu arrives au très bien nous décrire les situations, cela m'a fait bizarre de les imaginer ensemble, face à face et s'écrire au lieu de parler. Tu nous fais très bien ressentir leur émotions, on ressent leur joie, leur peine, leur colère... Un petit coup de coeur pour Daan qui est vraiment attachant. Tu as su le rendre drôle, tendre, maladroit... Pour conclure mon commentaire, c'est une très bonne histoire,bravo 😊

Gabriele VICTOIRE

-

Il y a 7 mois

merci pour ce retour ! je ne lâche pas l'affaire :)

Tatiana_Dublin

-

Il y a 8 mois

J'adore! J'aime les "petits" tracas du quotidien qui prennent des proportions potentiellement dantesques dans certains cas...et comment il suffit d'un rien pour que tout retombe sur ses pattes et... hop, quoi! La vraie vie^^!

Gabriele VICTOIRE

-

Il y a 8 mois

merci ! j'avais envie d'une histoire qui fasse plus "vraie" que "romancée" donc ce retour en particulier me dit que je suis la bonne voie ! merci bcp pour tes commentaires, quel boost à chaque fois !

Cirkannah

-

Il y a 8 mois

Malentendu réglé ouf Je trouve que daan dévoile un peu ses sentiments son inquiétude en dit beaucoup Le jeu deviendrait il plus sérieux ! Très bon chapitre comme d hab !!

Gabriele VICTOIRE

-

Il y a 8 mois

peut être bien, qui sait ? merci pour ce retour !

Sand Canavaggia

-

Il y a 8 mois

Tout s'explique, les messages sans réponses...il lui reste plus qu'à trouver le moyen de la rejoindre, ou alors tu le laisses tirer la langue de l'attente ;) Elle, elle est comme lui, on sent son manque et cette réserve que tu transmets si bien...C'est toujours léger et sensible, tout se sent, se ressent, c'est épidermique et cela donne la vie à ton texte... Je voudrais continuer à lire comme le voyeur que je demeure flottant dans les puces de leur téléphone. Merci de ce nouveau partage, bonne continuation à toi et j'appréhende quand tu seras au point de ne plus nous dévoiler de nouveau chapitre... ;) <3