Eva_dkEmilyn Carlisle, le masque de luneHors-Série1998, Paris : sur le départ

1998, Paris : sur le départ

Tu as aimé ce chapitre ?

16 commentaires

Anne-Estelle

-

Il y a un an

Tu nous replonge plutôt bien à l époque de 98 où les portables n existaient pas, no whatsapp, juste des cabines téléphoniques. L époque de 1930 manque plus de détails pour nous y faire plonger de cette même façon. Pas de grandes descriptions mais des détails, des sous entendus, comme dans ce chapitre où ça fonctionne vraiment super bien.

Simon Saint Vao

-

Il y a un an

C'est plutôt stable de ce point de vue là

Simon Saint Vao

-

Il y a un an

des pointes néolithiques, qu'est ce que c'est ?

Eva_dk

-

Il y a un an

déformation pro ;-)= des pointes néolithiques = des silex (pierres) taillés en pointe pour être accrochées sur des épieus ou sagaies à l'époque du néolithique.

Sand Canavaggia

-

Il y a un an

Penkov est un écrivain Russe mais rien à voir avec ton histoire, mais j'ai fait le lien,...Sinon c'est effectivement un joaillier jusqu'à 1917 (à Moscou dès 1894) où il a cessé son activité, j'aime les bonnes réf et cela donne une si grande valeur à ton histoire pour moi. Puis le Daddy, bien un petit côté très présent qui ramène à elle, sa vie, l'amour des siens et le climat de la Russie…

Roseline Lambert

-

Il y a un an

Je suis contente de la retrouver à Paris

Charlie L

-

Il y a un an

Elle tient trop au médaillon. ca tourne a l'obsession. je veux en apprendre plus sur Nastya pour decouvrir ses secrets 😉

Sonja Kourakine

-

Il y a un an

Trop hâte d en savoir plus sur ce médaillon

Lybra

-

Il y a un an

Ses parents qui évitent la Russie, tiens donc #suspicieuse

Lybra

-

Il y a un an

Jusque-là, j'ai préféré les chapitres concernant les amoureux. Mais celui-ci, l'appel téléphonique,me touche particulièrement ♡