Jean-françois Joubertdesirs d'îlesRoman de l'étéLa furie de l’océan

La furie de l’océan

Tu as aimé ce chapitre ?

10 commentaires

Sand Canavaggia

-

Il y a un an

Un drôle de parallèle au cours de ma lecture entre ce quasi naufrage et cette terre où il n'y a pas de place, les bagnes, un enfermement qu'il a finalement et ce peuple pluriculturel, colorés de tant de chemins de vie comme un espoir avec cette forêt dans laquelle il s'engloutie pour mieux rêver, espérer et un retour vers l'eau ou les moustiques le blessent comme si l'eau avec la peur entraînerait ces blessures, le lien d'un ailleurs, une fuite vers un avant sans limites...Encore un moment de lecture avec de l'émotion et cette espèce de magie que tu as e transposer la nature à l'humain. Je te remercie de ce nouveau partage et te souhaite une bonne continuation de ton écrit.

Jean-françois Joubert

-

Il y a 10 mois

Sand, tu sais que j'avais pas pu bien lire ce mot d'où ! alors merci pour ce ressentie

Lou Valérie Vernet

-

Il y a un an

Suis passée aussi, y'a quelques jours déjà...

Nicolas Johnson

-

Il y a un an

Je connais l'oiseau Grand bois, la façon dont son chant parsème la forêt...

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

Je connais maripassoula. Accessoirement plus grande commune de France et la jungle... car un descendant d'Esclaves devenu ami de mes yeux clair m'a pris sous son aile. Seul oiseau des bois que je connais

Nicolas Johnson

-

Il y a un an

La noirceur des cheveux de ma grand mère Indienne

ABSENT DE RIVIERES

-

Il y a un an

Très joli, realiste et esthetiqie a la fois, on s'y croirait

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

Merci, j'ai du mal à imaginer le ressenti de lecture. Alors sinon remercier, cela me fait plaisir de lire un commentaire sur ce livre

Marie Cohé

-

Il y a un an

Un coup de pouce! Si tu peux passer chez moi :)

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

Oui. Si mon moteur de recherche te trouve sinon le titre du livre. Peut-être...