Jean-françois Joubertdesirs d'îlesRoman de l'étéSans Titre

Sans Titre

Tu as aimé ce chapitre ?

10 commentaires

Roseline Lambert

-

Il y a 10 mois

horrible agression... C'est touchant qu'il dévoile de naître que l'ombre de son frère, très fort comme sentiment. Paradoxalement de n'être que l'ombre de son frère et de se sentir personne sans lui. Autant que la femme sépare l'homme, elle les réunit aussi. Je m'interroge et me demande s'il ne songe pas que Pierre a reçu un coup lui aussi...

Jean-françois Joubert

-

Il y a 10 mois

Ah cela roseline... interogation mystère

Sand Canavaggia

-

Il y a un an

Marc et Pierre les jumeaux si ressemblant que le truble se jette et la vie de l'un rattrape l'autre dans les différences...Des mondes opposés autour de Marc, opposé à lui, attirant parce qu'opposé, opposé parce que attire son regard un temps indéfini pour le plonger dans Ness...et il m'emporte dans ses yeux, son appréciation qui s'arrête au visuel sans jugements, constat d'univers opposés...

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

oui, juste cela,opposés mais l'un et l'autre partage un instant, un moment

Annelise84

-

Il y a un an

Je viens de parcourir l'ensemble de tes chapitres et mon sentiment est que c'est vraiment très bon !! Ton écriture est fluide et d'une poésie infinie... J'ai voyagé avec ton personnage mais pas seulement au grès des escales. J'ai aussi voyager dans sa tête, dans ses tergiversions intérieures, ses doutes, ses peurs, ses peurs. C'est très doux, très fin. Vraiment un beau texte ! hâte de lire la suite maintenant ;-)

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

Je suis sincèrement très touché par ce ressenti, malade, je devrais retrouvé ma couette, chouette, de lire un tel retour sur mon entrée en matière

Plume Jamais - Virgulenn

-

Il y a un an

Juste une remarque : "passer les passants", c'est volontaire ? Sinon, je t'aurais suggéré badauds ?

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

Volontaire pour le son... je retiens la suggestion... merci.

Karl Toyzic (Ktoyz)

-

Il y a un an

J adore la métaphore

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

Innée chez moi je m'exprime souvent en metaphore