Jean-françois Joubertdesirs d'îlesRoman de l'étéUn bain d'ivresse

Un bain d'ivresse

Tu as aimé ce chapitre ?

14 commentaires

Roseline Lambert

-

Il y a 10 mois

le passage du violon est super beau, parfois on ne se retient pas de parler aux autres, on ne sait pas ou plus, on erre tout en avançant. Deux frères qui aiment les même nattes, évidemment qu'elle s'en joue, les filles sont comme ça... Alors Ager...Son cœur reste fidèle à lui, sur chaque terre, partout en mer...

Jean-françois Joubert

-

Il y a 10 mois

Merci

Sand Canavaggia

-

Il y a un an

Toujours ces flots et même sur la terre, en train ou autres, je navigue prévoyant un départ vers Alger… Tu sais quand je lis tes mots, j'ai certainement tord mais je vois son jumeau Pierre qui n'est plus là dans le sens décès et ce voyage je le ressens comme un pèlerinage de souvenirs pour le jumeau restant en vie qui se noît dans les paysages comme un lien éternel avec son frère. ;)

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

Ah surprise... lien éternel où autre chose

pascale charpentier

-

Il y a un an

Un vrai poète, je file lire la suite:))

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

poète, euh, c’est un roman

AaronSaxon

-

Il y a un an

"mais la force du silence me possédait" ça me plaît tant, ce genre d'images. Et ça n'est qu'une citation dans ce texte, j'aurais pu en mettre bien d'autres. Bravo encore une fois.

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

merci grippé; je passe une journée M....E et voir que tu aimes mes mots, c'est pure bonne humeur...

Fanny DL

-

Il y a un an

Chapitre riche en émotion, parfait 👍

Jean-françois Joubert

-

Il y a un an

Merci