Julie SaurelCatchLove Cie.New RomancePrénoms (Alison)

Prénoms (Alison)

Tu as aimé ce chapitre ?

21 commentaires

Claire BERTIN

-

Il y a 8 mois

Viiii te, la suite!!!!!! ❤️

Julie Saurel

-

Il y a 8 mois

Aaaah mais tu as été taquet, en vrai, pour rattraper le retard hihi. La suite est prête, manque pas beaucoup de votes

Aaly

-

Il y a 8 mois

Mais c'est vrai ça ! Pas de prénom ce petit Carlier, bien joué !

Julie Saurel

-

Il y a 8 mois

Je crois qu'une partie de moi est contente que certaines personnes n'aient pas remarqué l'absence de prénom xD

Aaly

-

Il y a 8 mois

On a tellement l habitude de voir écrit « Carlier » 😂

Thalyssa

-

Il y a 8 mois

Ouch, deuxième fois qu'elle se fait prendre au jeu des accusations, après la légitimité du poste pro. Tu amènes ça très bien, je me rends compte seulement maintenant, moi aussi, que je ne connais que "Carlier".

Julie Saurel

-

Il y a 8 mois

Du coup, ça va répondre aussi à l'autre commentaire : Je ne voulais pas qu'Alison soit la petite fille parfaite sous tous rapports. Elle est quelqu'un de bien dans le fond, mais il faut aussi qu'elle ait ses torts, ses mauvais jugements et tout pleins d'autres choses. A l'inverse de Carlier qui, lui, passe tout de suite pour un enfoiré alors qu'il a des raisons d'agir de cette manière. ce que les gens, autour de lui, ne prennent pas la peine d'aller creuser pour s'arrêter à la première image qu'il peut renvoyer, ou en tout cas, à celle qu'il veut renvoyer. /// Et concernant le prénom, certaines l'avait souligné. Mais, jusqu'à présent, comme on est souvent dans les pensées d'Alison, il ne méritait pas d'avoir un prénom tellement elle le trouvait presque inhumain comme personnage. Chose qui s'est faite sans même y réfléchir, puisqu'elle est la première surprise à ne pas le connaître mdr

Thalyssa

-

Il y a 8 mois

pour*

Thalyssa

-

Il y a 8 mois

Au-delà du fait que le deal ne redore le blason ni de l'un ni de l'autre (mais ils sont humains, on peut comprendre), j'aime beaucoup les réactions d'Alison, sa façon de gérer les choses. En cherchant à tirer profit de la situation - comme Carlier l'a fait en lui proposant ce contrat - elle ne tombe pas dans le cliché de la victime ou de la fille soumise. Tu lui donnes du pouvoir et la capacité à faire ses propres choix au-delà de l'influence des autres. Quitte à blesser à son tour. Bravo :)

Thalyssa

-

Il y a 8 mois

Ça me paraît assez étrange comme formulation. Peut-être aller au plus simple : j'éprouve quelques difficultés à ravaler ma salive ? En tout cas, j'aime beaucoup le jeu de l'horloge, brisé par la bouilloire. On sent tellement la tension qui s'est installée direct entre les deux et ce malaise qui semble s'étirer dans le temps à n'en plus finir !